Haïti 19 avril 2017 ( L’attaque du cortège présidentiel,  le vendredi 7 avril dernier au niveau de l’Arcahaie, a occasionné  divers changements  au sein de la Police Nationale d’Haïti, une situation qui inquiète le collectif Défenseurs Plus. L’organisation  dit craindre une politisation de la PNH.

En  conférence de presse, ce mardi 18 avril 2017, le co-directeur du Collectif Défenseur Plus, Antonal Mortimé a exprimé ses inquiétudes face à ces changements qui selon lui, portent à croire  que  la Direction Centrale de la Police Judiciaire est sous contrôle du gouvernement actuel.

Dans la même veine, le Collectif recommande la nomination des juges de la Cour de Cassation et la reprise du processus de certification des magistrats par le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), afin de renouveler les magistrats.[]

Afin de fonctionner de manière indépendante, il est nécessaire que des ressources soient allouées au pouvoir judiciaire a fait remarquer le co-directeur du collectif tout en déplorant  la lenteur du nouveau pouvoir à apporter les changements promis.

Share / Patajel ...