Analytics Page level ads
Home / NEWS / Society / Fin des opérations de la MINUSTAH dans quatre départements du pays
Fermeture des 10 bureaux régionaux de la Minustah dans le pays

Fin des opérations de la MINUSTAH dans quatre départements du pays

Toutes les opérations des troupes militaires de la MINUSTAH prennent désormais fin dans les départements du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest et de l’Artibonite.

Treize années sont passées depuis qu’elles se sont déployées sur le sol haïtien.  Aujourd’hui, les troupes onusiennes sont en train de plier bagage. Jeudi 15 juin dernier lors d’une cérémonie, la cheffe civile de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), Sandra Honoré a officiellement fermé son bureau dans la région du Nord, rapporte le quotidien Le National. Ce qui met fin à toutes les opérations des troupes militaires dans les départements du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest et de l’Artibonite.

Ce départ survient dans contexte de recrudescence de l’insécurité dans plusieurs régions du pays alors que les soldats des Nations Unies continuent d’essuyer des critiques de la population pour avoir notamment introduit l’épidémie de choléra dans le pays.

Selon le journal, madame Honoré se dit consciente de l’incertitude qui plane sur le pays après le départ de la MINUSTAH. Elle a quand même su trouver les bons mots pour défendre son bilan. « Depuis son déploiement dans la région en 2004, la MINUSTAH a financé l’exécution de cent-soixante et un (161) projets à impacts rapides dans le domaine de la santé, de l’eau, de l’assainissement, d’appui à la bonne gouvernance, à la réhabilitation des infrastructures publiques et au renforcement du système judiciaire, pénitentiaire et policier pour un montant de cinq millions cinq cent un mille trois cent quatorze dollars (5 501 314 US) ».

La MINUSTAH est arrivée au pays le 1er juin 2004, en vertu des résolutions 1529 et 1542 adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU, suite au départ en exil du Président Jean Bertrand Aristide. C’était déjà annoncé qu’elle quittera définitivement le pays au 15 octobre 2017. Mais ce ne serait pas la fin de la mission. Elle sera remplacée par la Mission des Nations Unies pour appuyer la Justice en Haïti (MINUJUST). Avec un effectif réduit de la Police des Nations unies (UNPOL), cette nouvelle mission interviendra notamment dans le renforcement du système judiciaire, l’État de droit et l’appui à la PNH.

Share / Patajel ...

Check Also

Libre-Edito : Loi de finances 2017-2018, entre arguties et faits, ma position citoyenne! Marckenson Fatal

J’ai suivi avec intérêt depuis quelques semaines les positions et réactions contre le budget 2017-2018. …

Haïti – Diplomatie : Haïti et le Chili «très proches d’un incident diplomatique»

Mercredi à l’Aéroport International Toussaint Louverture plusieurs centaines d’haïtiens n’ont pas été en mesure d’embarquer …