FLATBUSH – La résolution du district culturel et commercial de Little Haiti désignant Flatbush comme «Little Haiti» a été adoptée par le conseil municipal la semaine dernière.

Le «Little Haïti» sera défini comme la zone située approximativement à l’est de la 16e rue, l’avenue Parkside, l’avenue Brooklyn, et le long de l’avenue Church, entre East 16th Street et l’avenue Albany.

Pour célébrer cette occasion mémorable, les élus se sont réunis à l’hôtel de ville jeudi dernier, le 28 juin, pour présenter la proclamation de l’adoption d’une résolution du Conseil visant à désigner la région de «Little Haiti» à Flatbush.

 

“La culture haïtienne a été et continue d’être extrêmement percutante et bénéfique dans cette communauté, dans cette ville et dans tout le pays”, a déclaré le membre du Conseil, Jumaane Williams, qui a présenté la résolution. “D’autant plus que le président et son administration attaquent Haïti et son peuple, il est encore plus vital que cette culture et son peuple soient célébrés”.

Rodneyse Bichotte, membre de l’Assemblée, se bat depuis quelques mois pour un «petit Haïti». Cela signifie beaucoup pour elle comme elle a grandi à Flatbush. Elle a également été la première haïtienne-américaine à être élue à la législature de l’État de New York.

Photo: John McCarten

«Cette étape, aussi importante soit-elle, n’est que la première étape d’un processus en plusieurs étapes qui apportera de la revitalisation à nos quartiers et à nos entreprises», a déclaré M. Bichotte. “Je considère cette décision du conseil municipal comme un défi direct au fanatisme émanant de la Maison Blanche envers des communautés telles que la diaspora haïtienne, et je remercie le conseil pour sa solidarité.”

Selon les statistiques de 2013, Brooklyn compte près de 50 000 résidents d’origine haïtienne, la plupart regroupés autour de Flatbush. Par le passé, le président de l’arrondissement, Eric Adams, a même qualifié Brooklyn de Port-au-Prince d’Amérique.

Photo via Bichotte’s office.

“L’identité distincte de la culture haïtienne est enracinée et influence l’expérience américaine, ce qui nous permet d’honorer l’histoire, la culture et les contributions du peuple haïtien”, a déclaré Laurie Cumbo, membre du Conseil. “Je suis très reconnaissant de la contribution continue de la communauté haïtienne à Brooklyn et à notre ville dans son ensemble, et je suis ravi de pouvoir mettre cela en évidence avec cette désignation.”

Photo via Bichotte’s office.

«Cette désignation est un moyen important et important pour New York de montrer au monde et à la nation que les Haïtiens ajoutent une signification culturelle, éducative et économique à ce pays qui ne peut être ignorée», a déclaré Williams.

«J’ai été fier de faire valoir cette question auprès du Conseil municipal de New York aux côtés de mes collègues, et je remercie la membre de l’Assemblée, Rodneyse Bichotte, qui a été le moteur de cet effort au nom de tous les membres de la communauté haïtienne. Vive Haïti! “

Share / Patajel ...