Port-au-Prince le Lundi 16 Octobre 2017. (509ZONE.COM)-Malgré la trêve observée par les juges des 18 juridictions du pays après la reprise de la grève pour exiger de l’Exécutif une meilleure allocation budgétaire au profit du CSPJ dans la loi de finance 17-18 déjà en vigueur, les Greffiers; Huissiers et Commis parquet ont maintenue leur arrêt de travail.

Au début de cette nouvelle semaine, les activités sont au point mort, au niveau du Parquet du Tribunal civil de Port-au-Prince.
Les responsables de l’Association des Greffiers ont rappelé que les Juges et Greffiers ont presque les mêmes revendications, cependant ce sont 2 luttes différentes.

Wilbert RAU, l’une des voix autorisées de l’Association des Greffiers a indiqué que l’Association ne revendique pas une augmentation de salaires, mais un ajustement salarial.
Il dit déplorer le manque de volonté du Gouvernement haïtien dans la résolution de cette crise qui perdure dans le système judiciaire haïtien.[]

A rappeler que les Greffiers; Huissiers et Commis parquet réclament de meilleures conditions de travail; des cartes de débits et un ajustement de salaires.
Dans les derniers pourparlers entre les représentants des 3 Pouvoirs de l’État, 5 milles gourdes avaient été envisagées comme augmentation en guise de réponse aux revendications de l’Association des Greffiers.

Lionel LOUIDOR.

Share / Patajel ...