Analytics Page level ads
Home / NEWS / Politics / Haïti-Politique : La manifestation de l’opposition stoppée par la police

Haïti-Politique : La manifestation de l’opposition stoppée par la police

Port-au-Prince le Mardi 17 Octobre 2017. (WWW.509ZONE.COM)-La manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes mardi à Port-au-Prince, a été stoppée puis fermement dispersée par la police, occasionnant quelques incidents mineurs dans la capitale haïtienne et accentuant la colère des opposants au pouvoir en place.
Les détracteurs du président Jovenel Moïse protestent depuis plus d’un mois contre le budget élaboré par le pouvoir exécutif, une loi budgétaire qu’ils jugent défavorable aux ménages les plus pauvres.
Le cortège parti des quartiers populaires, en bord de mer, devait emprunter l’une des principales artères de la ville pour traverser la commune la plus aisée de l’aire métropolitaine avant de redescendre en centre-ville.
A mi-parcours, un important dispositif policier a empêché la poursuite de cet itinéraire provoquant la colère des manifestants.
A quelques jets de pierres, les officiers de police ont répondu en faisant un large usage de grenades lacrymogènes et des canons à eau irritante.
«Voyez par vous même: bien que les manifestants fuient, la police leur court encore après» dénonce le sénateur de l’opposition Antonio Chéramy, en voyant filer un camion de la police après que la foule ait été dispersée. «Ce que je peux leur dire c’est que plus ils seront violents, plus le peuple sera mobilisé. Cette stratégie n’est pas bonne du tout» juge le parlementaire.
Plusieurs tirs d’arme à feu ont résonné dans le quartier après l’intervention musclée des officiers de police et, dans leur fuite, un petit groupe de manifestants a tenté, en vain, d’incendier une station essence, a pu constater une journaliste reporter de 509ZONE.COM.

Énervée de ne pouvoir achever leur marche, la majorité des manifestants a calmement rebroussé chemin mais la colère contre le président de la République Jovenel Moïse a décuplé.  «Au lieu de répondre à quelques revendications du peuple, Jovenel donne plutôt l’ordre d’écraser la manifestation. Or regardez qui était dans le cortège: des gens qui ont faim, qui ont soif, qui n’ont pas réellement de maison où dormir» s’énerve Pierre Richard, les yeux encore rouge en réaction au gaz lacrymogène. «Depuis 7 mois qu’il est président, quel résultat a-t-il à présenté ? Quelle avancée a-t-il produite pour sortir le peuple de la misère crasse dans laquelle il se trouve ?», questionne le manifestant.
Certains responsables syndicaux, qui avaient appelé à la mobilisation, ont dit regretter les incidents qui ont été enregistrés à l’issue de la manifestation mais accusent la police d’être politisée.
Organisée à la date anniversaire de l’assassinat, en 1806, de Jean-Jacques Dessalines, un des héros de l’indépendance haïtienne, la mobilisation du jour avait pour mot d’ordre la sortie de l’esclavage socio-économique. Symboliquement, une partie des milliers de manifestants portait un t-shirt floqué de mains brisant des chaines.

Share / Patajel ...

Check Also

Haïti-Politique : Manifestation en cours dans diverses zones de la Capitale

Port-au-Prince le Mardi 17 Octobre 2017. (WWW.509ZONE.COM)-Des milliers de personnes manifestent actuellement dans les rues …

Haïti-Politique : Le député de Kenscoff exhorte le Leader de la plateforme Pitit Dessalines.

Kenscoff le Mardi 17 Octobre 2017. (WWW.509ZONE.COM)-Alfredo Junior Antoine exhorte au chef de l’opposition Moïse …