Port-au-Prince le Mercredi 18 Octobre 2017(WWW.509ZONE.COM)! – Le Parquet du tribunal civil de Port-au-Prince a annoncé ce mercredi des poursuites contre les principaux acteurs ayant perpétré des actes de violence lors de la dernière manifestation de l’opposition dans plusieurs communes de la capitale.

Le chef du Parquet qui a accusé les instigateurs de la série de manifestations enclenchées par la plate-forme “Pitit Dessin” et alliés, d’être les premiers responsables des casses et vandalismes émaillant la manif du 17 octobre, promet que le parquet fera ce que de droit avec la plus grande rigueur.[]

Maitre Clame-Oclame DAMEUS dément les allégations des leaders de l’opposition faisant croire que les personnes interpellées dans le cadre des manifestations seraient des prisonniers politiques, affirmant que le Parquet a déjà saisi le Cabinet d’instruction après avoir analysé les différents dossiers des frotteurs de troubles appréhendés lors des récentes manifestations.[]

A signalé que les manifestants ont tenté d’incendier hier, 2 pompes à essence au niveau de delmas 52 et 83, une action condamnée par le Chef du Parquet.

Parallèlement, Maître André MICHEL de l’opposition a pointé du doigt les commissaires de police de Delmas; Petion-ville et de la DDO d’être les principaux responsables des violences perpétrées dans la manif de ce mardi 17 octobre.
Une plainte sera sous peu déposée au Parquet de Port-au-Prince contre ces commissaires a indiqué l’ancien candidat.

Lionel LOUIDOR

Share / Patajel ...