Jovenel Moïse annonce un futur parc technologique national

Discours du Président de la République S.E.M Jovenel Moïse à l’occasion de la deuxième édition de « Haïti Tech Summit »

C’est une grande joie pour moi de vous adresser la parole une fois de plus à l’occasion de la deuxième édition de « Haïti Tech Summit ».
A tous ceux et celles qui sont venus de l’étranger :
Bienvenue en Haïti ! | Welcome to Haïti, the new home of tech in the Caribbean !
Quand je vous ai adressé le 6 juin de l’année dernière, je vous avais promis que mon administration réaliserait le rêve qui date de plusieurs années de lancer un Centre incubateur d’innovation technologique. J’avais même promis que cela serait fait avant le prochain Tech Summit.
Promesse faite, promesse tenue.

Les 2 et 3 juin derniers, j’ai inauguré Alpha Haïti, le premier centre incubateur national qui a pour mandat de promouvoir la création et la croissance d’entreprises technologiques. Alpha est hébergé au Complexe Ciné Triomphe, au Champs de Mars. Ses deux salles de spectacles seront utilisées pour des conférences, ateliers et évènements de réseautage, sans négliger les activités qui les identifient et définissent leur vocation première de salles de spectacles et de loisir. Une gestion intelligente et responsable de l’espace devrait nous permettre d’exploiter de manière plus efficiente ce bel ensemble immobilier.
Nous projetons d’avoir plus de 1 000 personnes par mois qui fréquenteront l’Incubateur Alpha Haïti. Avec son laboratoire de prototypage rapide, Alpha Haiti permettra à des entrepreneurs à haut potentiel de développer la version minimale du produit ou service qui leur permettra d’attirer des investisseurs et des clients. Alpha aura également un accélérateur des industries créatives pour offrir un encadrement particulier à nos entrepreneurs culturels.

Notre ambition est qu’Alpha Haïti devienne la porte d’entrée de l’écosystème national et régional d’entrepreneuriat technologique d’ici les trois prochaines années.
Haïti Tech Summit et Alpha Haïti sont des exemples de ce qui est possible quand des jeunes d’ici et de la Diaspora rêvent ensemble, travaillent ensemble, réalisent ensemble, pour redonner à Haïti sa place dans le concert des Nations. Imaginez ce que demain serait si Haïti réussissait aujourd’hui, grâce à votre initiative et le support bien compris des pouvoirs publics, à combiner les talents de la Diaspora foisonnante et bouillonnante d’idées et de talents avec les talents, l’énergie et la puissance créatrice de la jeunesse vivant dans le pays. Haïti serait en capacité de faire immédiatement une offre, à l’échelle de notre ambition, compétente et compétitive sur la « Carte Technologique Mondiale ».
Comme je vous l’ai confié l’année dernière, la technologie intervient à un moment où mon administration entreprend de relever le défi de la modernisation de l’économie nationale. Alpha Haïti est un élément clé dans cette démarche.
Pour sortir du cercle vicieux de l’informel et de la petite débrouillardise, il nous faut innover. Alpha est le lieu idéal pour tester des nouvelles approches. Au cœur décisionnel du pays, à quelques pas des grandes universités nationales, attenant à la plus grande place publique du pays, se trouve Alpha Haïti, une plateforme de collaboration incontournable pour ceux, comme vous ici, qui veulent engager le renouveau d’Haïti.
Je suis bien d’accord : Haïti is ready for disruption, Haïti est prête à prendre le tournant. Et Alpha Haïti est la locomotive de cette évolution.

Mesdames, Messieurs,

Je vous invite à prendre avec nous le pari pour bâtir des entreprises qui utilisent la technologie comme levier pour résoudre nos problèmes. Et parce que nos solutions seront innovantes, elles seront exportables à travers le monde entier et nous permettront d’engager l’avenir avec foi et optimisme.
La dernière fois, je vous disais que c’est peut-être ici que seront résolus un certain nombre de grands défis planétaires : la réduction de la pauvreté, les impacts du changement climatique, la déforestation, les épidémies et autres.

Je vous annonce aujourd’hui la mise en place incessante d’un « task force » pour étudier les conditions de la mise en place du « premier parc technologique national ». Parce qu’il faudra trouver un espace approprié pour la valorisation des idées et des projets innovants conçus dans le cadre du Centre d’incubation. Parce qu’il nous faut immédiatement aider au développement d’un nouveau secteur d’activités qui se présente actuellement comme le plus dynamique de l’économie mondiale en tirant avantage de l’expérience acquise par tous ces jeunes hommes et jeunes femmes haïtiens diplômés dans les meilleures universités du monde et qui font le bonheur de pays étrangers. Parce qu’il faut trouver l’attelage pour connecter nos universités avec ce qui se fait de mieux dans le monde. Parce qu’il nous faut créer un nouveau secteur d’activités à haute valeur ajoutée qui attire les compétences et les emplois qualifiés dans le pays, dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la biotechnologie, de la finance, de la mécanique, de l’électronique, etc.
En développant des solutions à nos problèmes, nous participons à la résolution des problèmes du monde. Comme je vous l’avais dit, il ne nous suffit pas de rêver ensemble et il nous faut surtout avoir le courage d’exécuter ensemble.

Je veux ici lancer un vibrant hommage aux organisateurs de cette activité qui devient le rendez annuel de l’innovation. A Madame Christine Souffrant l’instigatrice du projet, dont tout le monde pense le plus grand bien, pour son leadership, son charisme, sa grande générosité et son engagement envers Haïti, je veux dire un grand merci. Je veux lui demander de continuer à inspirer les jeunes, à inspirer le pays.
A chacun de vous ici présent, aux panélistes, à tous ces jeunes avides de connaissances et d’opportunités, je vous dis un grand merci. Je veux aussi vous dire que vous êtes sur le bon chemin. Si, au-delà des clivages politiques mortifères, si malgré, et peut-être à cause des difficultés de l’existence, vous vous engagez, pierre après pierre à bâtir un avenir différent, en intégrant bien que vous devez être le changement que vous voulez voir survenir dans le pays, le pays changera. Pour le bonheur de tous.

Je sais qu’au cours de ces deux derniers jours, vous avez fait œuvre qui vaille. Et je sais que cette semence que vous avez plantée portera des fruits nombreux qui ouvriront une nouvelle ère de prospérité pour le pays.
Je vous remercie de votre attention.

Viv Ayiti régénérée
Vive la jeunesse qui s’engage..

Share / Patajel ...