Analytics Page level ads
Home / NEWS / Society / La MINUSTAH s’en va, Éric Jean Baptiste, va-t-il embrasser une autre lutte?

La MINUSTAH s’en va, Éric Jean Baptiste, va-t-il embrasser une autre lutte?

Éric Jean Baptiste, homme d’affaires très connu pour son entreprise Père Éternel Lotto, a fait son nom par des programmes socio-culturels si on se rappelle bien de son fameux concours sur le drapeau et surtout ses œuvres de bienfaisance au nom de sa fondation après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Sur la scène politique, Éric a commencé à se faire connaître en endossant la candidature de Myrlande H. Manigat aux présidentielles de 2010-2011, mais la grande apparition d’Éric est son engagement contre l’occupation d’Haiti par des soldats onusiens de la MINUSTAH. Une lutte qui était d’ailleurs fondée car la MINUSTAH a apporté l’épidémie de Choléra causant la mort de plusieurs milliers d’haïtiens sans oublier de nombreux cas de viols, le cas du petit Johny Jean par exemple. Par cette lutte, Éric Jean Baptiste s’est bien fait connu en demandant justice pour les victimes, il fallait un homme et c’était Éric. Voilà la lutte qui a fait de lui un grand candidat aux élections de 2015.

 L’homme politique haïtien a été toujours un homme de conjoncture telle est de cas de: Jean Renel Sénatus, Antonio Cheramy, Moise Jean Charles, Evans Paul sans oublier Éric Jean Baptiste l’homme à casquette, bien vêtu comme un soldat avec l’air d’un révolutionnaire, on dirait un Castro. L’engagement de combattre l’occupation, la corruption, de <<chavire yo>>, de <<met men pran desten nou an men>> étaient les messages véhiculés par Éric lors de ses campagnes électorales. Au final, Éric est arrivé au 5ème rang, pas mal quand même mais il va falloir se relancer pour garder sa popularité pour les cinq prochaines années.

La MINUSTAH s’en va et Éric doit gagner du terrain, que faire?
Tout en ayant un pressentiment que la MINUSTAH s’en irait effectivement, Éric s’accroche à Valéry Numa pour son documentaire << le Chili à tout prix>> pour essayer de décrire les conditions de vie des haïtiens au Chili et avoir l’attention du peuple haïtien pour un certain temps mais malheureusement cela n’a pas marché, bravo quand même Éric. La MINUSTAH s’en va finalement et la visibilité d’Eric est en jeu. Entre-temps Éric fait un excellent travail en identifiant certaines rues de la capitale, bravo Éric mais ça ne suffit pas encore pour lui.

 La question du budget ( 2017-2018) du gouvernement Moise-Lafontant fait objet de beaucoup de débats , et l’opposition farouche à Jovenel Moise manifeste presque tous les jours contre le budget en exigeant de départ du président Jovenel. Quelle position doit prendre Éric maintenant ?

Éric est contre les manisfestations des rues qui pourraient perturber les activités économiques du pays et l’année scolaire mais Éric doit surtout faire attention à ses positions sur le budget en attendant sa vraie lutte. Nous ne savons pas encore si c’est contre Jovenel Moise ou contre la MINUJUSTH à l’avenir mais Éric s’échauffe déjà pour les prochaines élections.
Douvens MASSÉ
Étudiant en Odontologie et en management international

[email protected]

Share / Patajel ...

Check Also

MANNO CHARLEMAGNE: AUTOBIOGRAPHIE D’UNE GÉNÉRATION

Par Dany Laférierre J’avais entendu son nom, sans connaître sa musique, durant toute l’année 1978. …

Amendement constitutionnel : Marado et Jecozias ont dressé une correspondance au président de la commission.

*Gonaïves, Haïti le 30 Novembre 2017* Monsieur Jerry Tardieu, président de la commission Speciale chargée …