Cap-Haïtien 12 Juin 2018.(WWW.ZONE509.COM) Les avocats du Cap-Haitien franchissent une nouvelle étape dans leur mouvement de protestation pour exiger du conseil supérieur du pouvoir judiciare des mesures conservatoires contre la juge suppléante du tribunal de paix section Nord de la jurisdiction du Cap-Haitien, Yvanne Milien Osias.

Suite à une résolution adoptée à l’occasion d’une rencontre tenue à l’extraordinnaire, le Lundi 11 Juin 2018, le conseil de l’ordre des avocats condamne ce qu’il appelle  » l’attitude cavalière « , de la juge suppléante Yvanne Milien Osias, lui reprochant d’avoir ordonné la mise aux arrêts de deux avocats dont Me Roberto Oscar la semaine dernière et Me Esther Noël, en Décembre 2017.

Des arrestations que le secrétaire trésorier du barreau, Me Gérard Septimus juge illégales, arguant que Mme Osias a toujours affiché un comportement hostile à ses collègues depuis que le conseil avait émis une note pour dire qu’il ne la reconnait pas comme membre du barreau.

» Le conseil ordonne aux avocats régulièrement inscrits au tableau de l’ordre et aux avocats stagiaires de suspendre toutes leurs activités auprès des tribunaux de paix, du tribunal de première instance et de la cour d’appel du Cap-Haitien, peut on lire dans cette résolution, expliquant que cette décision doit être maintenue jusqu’à nouvel ordre.

Le barreau de l’ordre menace même de prendre des mesures disciplinaires drastiques contre tous contrevenants à la note.

Un peu plus tôt pendant la journée du Lundi 11 Juin, les avocats avaient fermé les portes du bureau de la juge suppléante Yvanne Milien Osias, toujours dans le cadre de ce mouvement de protestation.

Acte que l’interessée a qualifié, au micro de la presse, de chimérique.

C’est le juge titulaire du tribunal de paix section Nord, Me Wilfrid Thélus qui, accompagné des agents de l’Unité Départementale de Maintien (UDMO), les avait ouvertes lors d’une intervention après environ vingt minutes.

Notons que Me Roberto Oscar avait passé, Samedi dernier, quelques 15 heures au garde à vue du parquet de la ville suite à un différend avec la juge Yvanne Milien Osias, qui a ordonné son arrestation.

Source : Mapou-infos

Share / Patajel ...