Analytics Page level ads
Home / NEWS / Politics / Les syndicalistes du transport maintiennent la grève du 2 et 3 octobre

Les syndicalistes du transport maintiennent la grève du 2 et 3 octobre

Greve maintenue pour lundi 2 et mardi 3 octobre si le président de la République n’apporte aucune réponse concrète aux revendications des syndicalistes du transport en commun.

Port-au-Prince le Vendredi 29 Septembre 2017. (509ZONE.COM)-« Le gouvernement Moïse-Lafontant a jusqu’à ce vendredi 1h pour répondre aux diverses revendications adressées au président de la République autour du budget », a laissé entendre Duclos Benissoit, coordonnateur de la Plateforme Nationale des Syndicats de Transport Fidèle (PNSTF). Cette grève était prévue pour lundi et mardi dernier (26 septembre et 27 septembre) mais a été reportée in extremis en raison du passage de l’ouragan Maria.

Greffiers, organisations et partis politiques, enseignants, mairies : les mouvements de grève n’ont cessé de s’enfler et de jeter de l’huile dans le feu des revendications. Depuis la publication du budget 2017-2018 dans un numéro spécial du journal officiel Le Moniteur, la capitale haïtienne, ainsi que d’autres communes et villes du pays vivent au rythme de manifestations, de protestations contre cette loi de finances, mais aussi des débats agités entre économistes. Plusieurs secteurs de la vie nationale et acteurs clés de la scène politique et sociale ont soulevé moult controverses et invitent le chef de l’État à revenir sur sa décision d’appliquer cette loi telle quelle à partir du dimanche 1er octobre.

 Les syndicalistes du transport en commun sont, eux aussi, très remontés contre l’administration Moïse-Lafontant qui boude leurs doléances (dans l’augmentation « brusque » des taxes, des impôts sur le revenu) et qui n’a pas encore apporté une réponse « formelle » aux revendications. « Si aujourd’hui vendredi, au plus tard 1h, le chef de l’Etat n’a rien fait de concret et ne sursoit pas sur sa décision de faire appliquer le budget, grève générale sur toute l’étendue du territoire », a annoncé Changeux Méhu, joint par téléphone ce vendredi  vers 11h du matin, alors qu’il était au local des syndicats (Portail Léogâne), attendant de pied ferme une réaction de Jovenel Moïse. Selon lui, les deux journées de grève sont toujours maintenues et toute la population est conviée à apporter sa solidarité aux 9 000 membres du corps des syndicats.
 
Jovenel Moïse a, depuis quelques jours, entamé une série de rencontres avec divers secteurs (Conférence épiscopale d’Haïti, maires, magistrats) dans le but de dialoguer autour des grands défis sociaux et économiques. « Le secteur du transport en commun n’a encore eu aucun chita pale avec le président », a reconnu Changeux Méhu qui soutient que leur dernière rencontre avec le chef de l’État remonte à juin 2017, los de l’installation de la Commission Nationale pour la Modernisation du Transport en Commun. Un mois plus tôt, soit en mai 2017, le secteur s’était mis d’accord avec le gouvernement concernant l’augmentation du prix de l’essence.

Duclos Benissoit, contacté aussi ce vendredi par le journal, revient sur les différentes lois de finances votées durant les dernières décennies et soutient « que le problème ne réside pas au fond en l’augmentation des taxes, mais en l’utilisation rationnelle des ressources disponibles. Rien n’est jamais fait avec tout l’argent des taxes collectées, ce qui explique la méfiance de la population quant à l’utilisation de son argent », a laissé entendre Mr. Benissoit.

Share / Patajel ...

Check Also

Haïti-Politique : Des dizaines de personnes ont manifesté ce vendredi à Petit-Goâve contre le budget 17-18

Petit Goave,le vendredi 29 Septembre 2017. (509ZONE.COM)-la branche locale de Kòd( kwalisyon òganizasyon demokratik ) …

Haïti-Politique : Barricades et pneus enflammés devant le Ministère des finances

Photo d’archives Port-au-Prince le Vendredi 29 Septembre 2017.(509ZONE.COM) – Des employés révoqués de l’Office d’Assurance …