FrançaisEnglishKreyol ayisyen

Paris le 10 septembre 2017. (509ZONE.COM)-La femme du fonctionnaire en poste à Paris avait annoncé son intention de le quitter. Il l’a abattue ainsi que ses enfants de 3 et 5 ans, puis s’est suicidé.Les faits se sont produit dans la gare de Noyon (Oise). Il ne s’agirait pas d’un acte terroriste ont immédiatement souligné. 

L’auteur du triple assassinat commis dimanche matin à la gare de Noyon (Oise) sur sa femme et ses deux enfants de trois et cinq ans est un policier, qui s’est ensuite suicidé, a annoncé la procureur de Compiègne. « L’auteur de cet assassinat est un fonctionnaire de police affecté à la préfecture de police de Paris, qui n’aurait pas supporté l’annonce par son épouse de son intention de le quitter », a déclaré la procureur de la République de Compiègne Mme Virginie Girard lors d’une conférence de presse dimanche en fin d’après-midi.[] Ce dimanche matin, les policiers avaient constaté que quatre personnes d’une même famille, deux adultes et deux enfants, avaient été tuées par balle à la gare de Noyon, dans l’Oise. « Il y a quatre décès confirmés, ils ont été tués par balle. On ne s’oriente pas vers la piste terroriste », avait dit un porte-parole de la préfecture à l’Agence France-Presse, précisant que le périmètre de la gare était bouclé. Assez rapidement, le procureur faisait savoir que le suspect présumé faisait partie des victimes et qu’il s’était « manifestement donné la mort ». « L’hypothèse privilégiée, après l’exploitation des caméras de surveillance, est que le père se soit suicidé après les faits », a ajouté la procureur.

Statistiques

 

Selon une source proche de l’enquête, « les faits se sont déroulés vers 11 h 30 à la gare. Un individu a fait feu sur plusieurs personnes », a indiqué une source proche de l’enquête à l’Agence France-Presse. Une cinquième personne, présentée comme un témoin de la scène, est recherchée par les gendarmes, de source proche de l’enquête.[] La semaine dernière, le ministère de l’Intérieur avait publié les statistiques des homicides commis au sein d’un couple. Cent vingt-trois femmes et 34 hommes ont été victimes de leur conjoint ou ex-conjoint. Sur les 28 femmes auteurs d’homicides, 17 étaient battues par celui qu’elles ont tué. Des chiffres désespérément stables d’année en année

Share / Patajel ...