Analytics Page level ads
Home / NEWS / Society / Réforme orthographique : 2400 mots changent dans la langue Francaise, et adieu l’accent circonflexe
Réforme orthographique : 2400 mots changent dans la langue Francaise, et adieu l’accent circonflexe

Réforme orthographique : 2400 mots changent dans la langue Francaise, et adieu l’accent circonflexe

Qu’est-ce qui va changer ?

On perd beaucoup d’accents circonflexes, de traits d’union, et tous ces mots sont simplifiés.

Pourquoi ?

Parce que:
.La langue évolue tout le temps.
.L’orthographe française est trop compliquée.

Rassurez-vous : cette réforme existe depuis 1990 et vient juste d’être appliquée aux manuels scolaires. Ça ne devrait pas bouger tout de suite.

Les rectifications de l’orthographe – Conseil supérieur de la langue française

En 1990, l’Académie française a élaboré un rapport traitant de certaines rectifications de l’orthographe de la langue française. Ces propositions s’appliqueront en priorité sur les mots nouveaux, à savoir les néologismes dans le domaine des sciences et des techniques. De ce fait, elles s’adressent en priorité aux auteurs et éditeurs de dictionnaires et aux enseignants.

Ces rectifications portent sur plusieurs volets :

1. Le trait d’union

Le trait d’union lie les numéraux formant un nombre complexe, inférieur ou supérieur à cent. Exemple : soixante-deux, cent-vingt-huit.

« Week-end » devient « weekend »
« Chauve-souris » devient « chauvesouris »
« Mille-pattes » devient « millepattes »
« Porte-monnaie » devient « portemonnaie »
« Des après-midi » devient « des après-midis »

2. Le pluriel des noms composés comportant un trait d’union

Si le nom composé est formé d’un verbe et d’un substantif ou d’une préposition et d’un substantif, seul le substantif prend la marque du pluriel.

Exemple : des couvre-lits, des sans-abris

Si l’élément nominal du nom composé s’écrit en majuscule ou s’il est précédé d’un article au singulier, il ne prend pas la marque du pluriel.

Exemple : des prie-Dieu, des trompe-l’œil.

3. L’accent grave

On met un accent grave sur le e des verbes du types céder, alléger, altérer, considérer, etc. quand ils sont conjugués au futur ou au conditionnel.

Exemple : je cèderai, je cèderais.

On met aussi un accent grave sur le e dans les inversions interrogatives du verbe conjugué avec la première personne du singulier et suivi d’un je.

Exemple : puissè-je, aimè-je, etc.

4. L’accent circonflexe

L’accent circonflexe est conservé sur les lettres a, e et o, mais sur les lettres i et u, il n’est plus obligatoire sauf dans certains cas :

Dans la conjugaison au passé simple avec la première et la deuxième personnes du pluriel. Exemple : nous courûmes, vous courûtes (verbe courir).

Dans la conjugaison à l’imparfait du subjonctif avec la troisième personne du singulier. Exemple : qu’il courût.

Dans la conjugaison au plus-que-parfait du subjonctif avec la troisième personne du singulier. Exemple : qu’il eût couru.

Dans les mots où l’accent circonflexe apporte une distinction de sens utile. Exemple : dû, jeûne, sûr, mûr, etc.

Remarque : Cette mesure entraîne par la suite la rectification de certaines anomalies étymologiques. On écrit désormais : mu, plait, piqure, traitre, dument, etc.

5. Les verbes en –eler et –eter

Pour les verbes en –eler et –eter, on met un accent grave sur le e lors de la conjugaison. Exemple : j’achète, elle pèle.

Les noms en –ement dérivés des ces verbes suivront la même règle. Exemple : démantèlement, complètement, etc.

6. Le participe passé

Le participe passé de laisser suivi d’un infinitif est désormais invariable même s’il est employé avec l’auxiliaire avoir et quand le COD est placé avant le verbe. Exemple : Il s’est laissé mourir. Je les ai laissé partir.

7. L’orthographe des mots empruntés

Le pluriel des mots empruntés est régulier. Exemple : des graffitis, etc.

Remarque : le pluriel des noms composés empruntés est simplifié par la soudure. Exemple : les weekends.

Les mots empruntés suivent la règle des accents. Exemple : placébo, diésel, etc.

8. Le tréma

Le tréma est placé sur la voyelle qui doit être prononcée dans les noms suivants : aigüe, ambigüité, argüe, rongeüre, etc.

9. Les onomatopées

On écrit au moyen d’une soudure les onomatopées et les mots expressifs.

Exemple : blabla, pêlemêle, pingpong, etc.

10.Des anomalies

L’Académie française propose la rectification de certains mots tels que :

Assoir au lieu d’asseoir

Boursouffler au lieu de boursoufler

Charriot au lieu de chariot

Combattif au lieu de combatif

Cuisseau au lieu de cuissot

Dissout au lieu de dissous

Douçâtre au lieu de douceâtre

Exéma au lieu d’eczéma

Nénufar au lieu de nénuphar

Ognon au lieu de oignon

Relai au lieu de relais

Saccarine au lieu de saccharine

Etc.

Reference: RFI

 

La barrière linguistique en Haïti, quelle issue?

Share / Patajel ...

Check Also

Tony Mix déclare sa Candidature pour les prochaines élections présidentielles en Haïti

« Siw dakò aprè Jovenel pou Tony prezidan, leve men w anlè », a lâché samedi soir …

Haïti-R.D/Justice : L’assassinat d’une étudiante haïtienne en RD, Le Garr réclame « une enquête sérieuse

Le Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr) réclame « une enquête sérieuse » autour de l’assassinat, …