« Les débats sur le dossier PetroCaribe sont clos au Sénat », Joseph Lambert affirme son autorité

A la tête d’une importante délégation de sénateurs et de députés, le président du Sénat a rencontré le 2 février dernier le président dominicain en République dominicaine à la cloche de bois. En visite de courtoisie mardi au Nouvelliste, le sénateur Joseph Lambert a livré des informations relatives au contenu de sa rencontre avec Danilo Medina.

En visitant la République dominicaine le 2 février dernier, le président du Sénat répondait à une invitation de son homologue dominicain. Joseph Lambert a fait savoir au Nouvelliste qu’il s’agissait simplement d’une visite de courtoisie. Pas plus. Il a rappelé qu’en 2006 lorsqu’il a été le président du Sénat pour la première fois, il avait créé un groupe d’amitié parlementaire haïtiano-dominicain. Le puissant sénateur du Sud-Est a dit vouloir redonner vie à cette structure vieille d’une douzaine d’années mais pratiquement inactive.

Pendant cette visite, les parlementaires haïtiens ne devaient faire qu’une courte salutation d’usage à Danilo Medina puisqu’il était essentiellement question de rencontrer leurs homologues parlementaires dominicains. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Joseph Lambert a expliqué qu’un décalage horaire a empêché la rencontre entre les parlementaires haïtiens et dominicains.

Mais, a-t-il annoncé, ce n’est que partie remise, la rencontre aurait lieu au cours de ce mois de février après la rentrée parlementaire en République dominicaine.

« Nous avons rencontré le président Danilo Médina uniquement dans le souci de lui présenter des salutations puisqu’on était en visite… », a indiqué au Nouvelliste le président du Sénat. Une salutation qui a duré environ une heure. Le rapatriement de nos compatriotes, la violation de l’accord migratoire entre les deux pays, l’augmentation du coût du visa dominicain ont été entre autres les points abordés avec le président dominicain, a rapporté le sénateur Lambert.

« Il n’y avait rien de caché dans cette rencontre », a assuré le président du Sénat. Interrogé sur son entretien privé avec le président Danilo Medina, Joseph Lambert a fait savoir que c’était juste une procédure de salutation d’usage.

Le sénateur Lambert a par ailleurs souligné que le dossier du programme PetroCaribe n’a pas été abordé lors de la rencontre avec Danilo Medina. « C’est une affaire interne qui n’a rien à voir avec la République dominicaine », a-t-il retorqué. « Nous avons surtout parlé de la nécessité pour les deux pays de travailler ensemble dans l’intérêt commun de l’île », a-t-il souligné.

Le Parlement, a fait savoir le palementaire, est en train de développer une diplomatie parlementaire active. Joseph Lambert a annoncé qu’il comptait se rendre aussi au Congrès américain pour aborder avec les sénateurs américains le dossier de TPS, l’aide bilatérale, entre autres.

Robenson Geffrard source le nouvelliste

Share / Patajel ...