A Ouanaminthe, les écoles publiques sont fermées avant même de commencer à fonctionner

0

Comme annoncé  au cours des vacances d’été, des dizaines d’enseignants ferment les portes des écoles publiques dans la commune de Ouanaminthe dès le lancement de cette nouvelle année scolaire 2019-2020.

Le lendemain de l’ouverture officielle de l’année scolaire, soit le mardi 10 septembre 2019, les  grévistes  ont passé à l’acte en cadenassant les portes des établissements de 3ème cycle et des lycées.

Lors de cette fermeture dans la commune frontalière du département du Nord-Est, les écoles publiques ne fonctionnaient même pas encore. Les enseignants et les élèves semblaient attendre la deuxième semaine avant de se présenter en salle de classe.

Sur le portail du Bureau de District Scolaire (BDS) de la circonstance, ils ont pris le soin de laisser un message notifiant leur détermination pour mener leur lutte jusqu’au bout. “La fèmen pou jis yo nome nou”, écrivent-ils. Soulignons que dans ce même local sont logés le lycée René Théodore et l’Ecole Fondamentale d’Application et Centre d’Appui Pédagogique (EFACAP) de Ouanaminthe.

Ces enseignants qui réclament depuis plusieurs années leur nomination et leurs arriérés de salaire semblent en avoir marre des promesses non tenues des responsables du ministère de l’éducation nationale et décident de foutre en l’air la nouvelle année scolaire pour contraindre les autorités à satisfaire leur revendication.

Source: Nord-Est Info.