Thursday, January 27, 2022

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

363,222,046
Confirmés
Updated on January 26, 2022 11:40 pm
285,461,618
Rétablis
Updated on January 26, 2022 11:40 pm
5,645,731
Morts
Updated on January 26, 2022 11:40 pm

Affaire Guy Philipe : Guy Philipe perd à nouveau une autre tentative de liberté devant un tribunal fédéral de Miami.

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Guy Philippe ne va pas bientôt sortir du système pénitentiaire américain.


Le coupable de blanchiment d’argent et élu sénateur haïtien – qui a également été à plusieurs reprises un étudiant en droit, un commandant de police, un chef de file du coup d’Etat et un fugitif dans une affaire de trafic de drogue international – a perdu une autre tentative de liberté devant un tribunal fédéral de Miami.
La semaine dernière, un juge fédéral a rejeté l’appel interjeté par Philippe contre sa peine de neuf ans, concluant que ses avocats de la défense étaient «inefficaces» et «travaillaient des deux côtés» n’étaient pas crédibles.







Le coupable de blanchiment d’argent et élu sénateur haïtien – qui a également été à plusieurs reprises un étudiant en droit, un commandant de police, un chef de file du coup d’Etat et un fugitif dans une affaire de trafic de drogue international – a perdu une autre tentative de liberté devant un tribunal fédéral de Miami.
La semaine dernière, un juge fédéral a rejeté l’appel interjeté par Philippe contre sa peine de neuf ans, concluant que ses avocats de la défense étaient «inefficaces» et «travaillaient des deux côtés» n’étaient pas crédibles.



La juge Cecilia Altonaga, du district américain, a estimé que Philippe, qui avait déclaré ne pas avoir besoin d’un interprète créole au tribunal et avait accepté de parler en anglais, avait bien compris la procédure et les conséquences potentielles lorsqu’il avait parlé avec ses avocats avant le plaidoyer. Philippe, 50 ans, a accepté le plaidoyer comme moyen d’éviter une peine à perpétuité dans une importante affaire de stupéfiants. Dans le cadre de l’accord passé avec le bureau du procureur américain, Philippe a également accepté de ne pas faire appel de sa condamnation et de sa condamnation.
La requête de Philippe en annulation de son plaidoyer de culpabilité et de sa peine se fondait sur l’argument selon lequel il n’avait pas reçu de défense efficace de ses avocats.







Guy Philippe ne va pas bientôt sortir du système pénitentiaire américain.
Le coupable de blanchiment d’argent et élu sénateur haïtien – qui a également été à plusieurs reprises un étudiant en droit, un commandant de police, un chef de file du coup d’Etat et un fugitif dans une affaire de trafic de drogue international – a perdu une autre tentative de liberté devant un tribunal fédéral de Miami.
La semaine dernière, un juge fédéral a rejeté l’appel interjeté par Philippe contre sa peine de neuf ans, concluant que ses avocats de la défense étaient «inefficaces» et «travaillaient des deux côtés» n’étaient pas crédibles.
Philippe a plaidé coupable en avril 2017 pour un complot de blanchiment d’argent et a été condamné à neuf ans de prison en juin.

La juge Cecilia Altonaga, du district américain, a estimé que Philippe, qui avait déclaré ne pas avoir besoin d’un interprète créole au tribunal et avait accepté de parler en anglais, avait bien compris la procédure et les conséquences potentielles lorsqu’il avait parlé avec ses avocats avant le plaidoyer. Philippe, 50 ans, a accepté le plaidoyer comme moyen d’éviter une peine à perpétuité dans une importante affaire de stupéfiants. Dans le cadre de l’accord passé avec le bureau du procureur américain, Philippe a également accepté de ne pas faire appel de sa condamnation et de sa condamnation.
La requête de Philippe en annulation de son plaidoyer de culpabilité et de sa peine se fondait sur l’argument selon lequel il n’avait pas reçu de défense efficace de ses avocats.


L’acte d’accusation initial, qui avait été déposé à Miami en 2005 mais était resté en suspens jusqu’à son arrestation à Haïti il ​​y a deux ans, l’accusait, ainsi que d’autres membres de la police nationale haïtienne, d’avoir accepté des pots-de-vin de trafiquants de cocaïne en échange de la protection de leurs envois de Colombie à Haïti. aux États Unis.
Dans sa décision, Altonaga a déclaré qu’elle avait interrogé Philippe «instruit à l’université» à propos de l’accord de plaidoyer au tribunal et qu’elle «avait reçu confirmation qu’il était satisfait de la représentation que son avocat lui avait fournie». Altonaga a fondé sa décision sur une recommandation du magistrat Le juge Patrick White, qui avait précédemment mené une audience complète sur la requête de Philippe.
Alors que Philippe, sans succès, affirmait que ses avocats de la défense avaient fourni «l’assistance inefficace d’un conseil», il n’abandonnait pas son combat pour la liberté. Vendredi, son avocat a déclaré au Miami Herald qu’il contesterait la décision d’Altonaga devant la cour d’appel fédérale à Atlanta.
«J’ai parlé à Guy ce matin et il a dit qu’il voulait procéder de cette façon», a déclaré l’avocat Philip Pitzer.
Malgré son mandat d’arrêt international, Philippe s’est érigé en nationaliste pendant des années. Ses droits ont été violés lorsqu’il a été embarqué dans un avion pour Miami à la suite de son arrestation le 5 janvier 2017 devant une station de radio de Port-au-Prince. Il a fait pression sur des sénateurs haïtiens de derrière les barreaux et ils ont adopté une résolution condamnant l’arrestation. Avant de plaider coupable, il a également affirmé son innocence dans un enregistrement de trois minutes qui est devenu viral sur le service de messagerie de WhatsApp.
«Ils n’ont absolument aucune preuve que je sois impliqué dans la drogue», a proclamé Philippe, en créole, depuis sa cellule de prison.
Philippe est devenu célèbre en Haïti après avoir dirigé un coup sanglant de 2004 contre le président Jean-Bertrand Aristide. L’année suivante, en novembre 2005, il a été secrètement inculpé aux États-Unis de trafic de drogue et de blanchiment d’argent. L’année suivante, il s’est présenté sans succès à la présidence alors même que les autorités américaines tentaient de le capturer.
L’année dernière, dans un autre procès, Philippe a déclaré que ses droits civils avaient été violés par un grand nombre de responsables américains et exigé une indemnisation de 100 millions de dollars, tout en insistant pour que sa condamnation soit annulée. Dans une plaidoirie manuscrite de 22 pages, il a énuméré d’anciens ambassadeurs américains en Haïti, des procureurs fédéraux et des agents non nommés de l’administration des stupéfiants impliqués dans son affaire. Un autre juge fédéral de Miami a rejeté la plainte.
Philippe, qui appelait parfois les stations de radio locales haïtiennes pour rester pertinent sur le plan politique même lorsqu’il se cachait des autorités américaines, dirigeait le parti politique du Consortium avant son arrestation. Le parti figure parmi plusieurs personnes censées soutenir les candidats aux élections législatives haïtiennes cet automne.L’un des avocats de la défense de Philippe, Zeljka Bozanic, a refusé de commenter vendredi la décision d’Altonaga. Le co-conseil, Alan Ross, est décédé l’année dernière.
Dans sa décision, le juge a noté que Philippe avait écrit une lettre à Bozanic en janvier 2018 – un mois avant qu’il l’accuse d’inefficacité – lui suggérant qu’il n’avait aucun scrupule à s’en prendre à elle.
La peine de neuf ans imposée à Philippe – moins de la moitié de la peine maximale de 20 ans d’emprisonnement prévue pour sa condamnation pour blanchiment d’argent – était le résultat d’un accord avec le procureur fédéral Lynn Kirkpatrick, après qu’Altonaga eut refusé de classer l’affaire en raison de sa demande d’immunité de sénateur- élire en Haïti.
Le juge a également reproché au gouvernement fédéral de ne pas avoir davantage cherché à arrêter Philippe dans les années suivant son inculpation de 2005. Il a été arrêté par la police nationale d’Haïti et remis à la Drug Enforcement Administration début janvier 2018, quelques jours avant son assermentation.
La condamnation a mis un terme à une enquête fédérale sur le trafic de drogue, le blanchiment d’argent et la corruption aux plus hauts niveaux du gouvernement haïtien, commencée plus de dix ans plus tôt lorsque l’île est devenue une plaque tournante notoire pour l’envoi de cocaïne sud-américaine aux États-Unis.

Source : miamiherald

Traduction : ZONE509.COM

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une Haïtienne atteinte d’un cancer en phase terminale peine à rentrer en Haïti: son visa expiré ne lui permet pas de partir

Santiago de Chili, Jeudi 16 Septembre 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Avec un statut irrégulier d'immigré, il...

Affaire de communication téléphonique avec Joseph Félix Badio, Dr Ariel Henry apporte des éclaircissements

Port-au-Prince, Jeudi 16 Septembre 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le Bureau du Premier ministre tient à clarifier, une fois pour toutes, cette affaire de communication téléphonique...

Le bilan du séisme du 14 août en Haïti s’alourdit

Port-au-Prince, dimanche 15 Août 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le bilan du séisme qui a ravagé Haïti le 14 août s'est alourdi avec l'annonce par les...

Éloge funèbre de l’ex Première Dame de la République, à l’occasion des Funérailles Nationales de son Époux, SEM Jovenel MOÏSE, assassiné le 07 Juillet...

Cap-Haïtien vendredi 23 juillet 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Au nom de toute la famille Présidentielle, j’aimerais vous remercier du plus profond de mon...

Au Palais Municipal de Belladère, les Belladèrois s’apprêtent à rendre un dernier hommage à S.E.M Jovenel Moïse.

Belladère, Jeudi 22 Juillet 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Il faut faire remarquer, la reconnaissance des Belladèrois à l'égard du feu président Jovenel Moïse n'est...

More Articles Like This

- Advertisement -