Thursday, January 21, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

97,939,576
Confirmés
Updated on January 21, 2021 4:29 pm
70,096,769
Rétablis
Updated on January 21, 2021 4:29 pm
2,095,636
Morts
Updated on January 21, 2021 4:29 pm

Attaque chimique en Syrie : Poutine exonère Assad de toute responsabilité

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Sans attendre les résultats d’une enquête qu’il prône lui-même, le chef du Kremlin a relayé la rumeur selon laquelle l’aviation syrienne aurait frappé à Khan Cheikhoun une usine d’agents chimiques contrôlée par les « terroristes ».

Dans un entretien à la chaîne de télévision Mir24, qui émet depuis Moscou sur le territoire de la Communauté des Etats indépendants (CEI), Vladimir Poutine disculpe son allié Bachar Al-Assad de la responsabilité de l’attaque chimique survenue le 4 avril dans la petite ville syrienne de Khan Cheikhoun, dans laquelle plusieurs dizaines d’habitants ont péri.

« Où sont les preuves de l’utilisation par l’armée syrienne de l’utilisation d’armes chimiques ? Il n’y en a pas », affirme le chef du Kremlin au cours de ce long entretien, prévu pour être diffusé mercredi 12 avril au soir mais dont de larges extraits ont été rendus publics à la mi-journée. Au moment, précisément, où le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, commençait les pourparlers avec le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

M. Poutine assure ainsi que Damas n’a rien à voir dans les événements qui ont amené les Etats-Unis à lancer leurs premiers missiles sur le territoire syrien. « Tout le monde sait bien qu’à notre initiative, et celle des Etats-Unis, nous avons mené un grand travail pour éliminer les armes chimiques de l’armée syrienne. Les autorités ont exécuté le travail et rempli leurs obligations, pour autant que nous le sachions. Cela a été confirmé par l’organisation appropriée des Nations unies », a-t-il souligné.

« Une mise en scène conçue » à des fins médiatiques

« Si des doutes persistent, a poursuivi le président russe, en proposant le principe d’une enquête, rien de plus simple. Il suffit de venir sur l’aéroport visé par les frappes [américaines] d’où ont soi-disant décollé les avions avec les armes chimiques et de tout vérifier. » Les traces « de poudre », selon lui, ou plutôt l’absence de ces traces, devraient lever ces doutes grâce aux « technologies modernes ». Ou bien, « si nos partenaires nous disent que l’aviation syrienne a attaqué des civils, alors que ces civils autorisent les observateurs de l’ONU à venir sur les lieux ». La veille, le ministère russe avait avancé l’existence de vidéos « fabriquées ».

Cela étant dit, M. Poutine ne voit que deux « scénarios possibles ». Le premier reprend la version très vite avancée par l’armée russe, selon laquelle l’aviation syrienne aurait frappé une « usine clandestine » d’agents chimiques contrôlée par les « terroristes ». « C’est très possible, a déclaré le chef de l’Etat, car les combattants les ont à plusieurs reprises utilisés en Irak (…) tout le monde le sait, mais tout le monde essaie de ne pas faire de bruit autour. » « Donc, ils en ont, et s’ils en ont là-bas, pourquoi ne peuvent-ils pas les utiliser en Syrie ? C’est la même bande », enchaîne le président russe.

Le deuxième scénario esquissé par ses soins relève d’une « provocation » : « une mise en scène spécialement conçue » à des fins médiatiques, afin « d’exercer une plus grande pression sur les autorités légales syriennes ». « Voilà tout », a-t-il conclu.

Au cours de ce même entretien, M. Poutine a estimé à 20 000 le nombre de combattants étrangers dans les rangs djihadistes en Syrie, « dont près de 10 000 proviennent des pays de la CEI » (« 5 000 des pays d’Asie centrale »). La Russie, a-t-il ajouté, pourrait déchoir de la nationalité russe les ressortissants de pays étrangers qui l’avait reçue. C’est pour empêcher le retour de ces combattants dans leur territoire d’origine, a encore expliqué le chef du Kremlin, que l’intervention militaire russe a été lancée en septembre 2015 en Syrie. Et de souligner : « Nous avons fait le bon choix. »

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Biden reconnaîtra Guaido comme le chef du Venezuela, selon un haut diplomate

WASHINGTON (WWW.ZONE509.COM)-- L'administration du président élu américain Joe Biden continuera de reconnaître le chef de l'opposition vénézuélienne...

Mirlande Manigat opine sur la date de fin de mandat du président Jovenel Moise : « Par la raison et pour la loi »

Les mots de Madame Mirlande Hyppolite Manigat concernant la fin du mandat du Président : "J’ai résisté pendant longtemps,...

Avant de quitter ses fonctions, Trump envoie son dernier vol d’expulsion vers Haïti

L'administration Trump a envoyé un vol d'expert en finance d'Haïti à la veille de l'inauguration du président-Election Joe Biden, qui a promis...

La Police Nationale d’Haïti disperse de force une manifestation pacifique contre l’insécurité

Port-au-Prince, mardi 19 Janvier 2021. (WWW.ZONE509.COM)-La police haïtienne a dispersé par la force une manifestation pacifique appelée devant la résidence privée du...

Un des principaux suspects de l’assassinat de Me Dorval appréhendé

Port-au-Prince, mardi 19 Janvier 2021. (WWW.ZONE509.COM) _Arrestation de Guerson Laurent alias Louko, principal suspect dans l’assassinat de Me Monferrier Dorval .Port-au-Prince ,...

More Articles Like This

- Advertisement -