Sunday, July 12, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

12,848,040
Confirmés
Updated on July 12, 2020 2:58 am
7,277,602
Rétablis
Updated on July 12, 2020 2:58 am
567,760
Morts
Updated on July 12, 2020 2:58 am

Bahamas: Le Gouvernement en pourparlers avec Haïti sur les rapatriements

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Le gouvernement poursuit les discussions diplomatiques avec la République d’Haïti au sujet du rapatriement des migrants haïtiens, a déclaré hier le ministre de l’Immigration Elsworth Johnson.

Les commentaires de Johnson font suite à une perturbation à la détention de Carmichael Road après que plusieurs détenus haïtiens aient entamé une grève de la faim et refusé de manger la nourriture fournie jusqu’à ce qu’on leur ait donné une date pour leur vol de départ vers Port-au-Prince, Haïti.

Il a noté que le ministère des Affaires étrangères avait traité la question, ajoutant que l’exercice devrait être achevé “très prochainement”.

«Le gouvernement a pris et prend toutes les mesures nécessaires pour garantir la protection des droits fondamentaux des personnes qui se trouvent au centre de détention», a déclaré Johnson à Eyewitness News.

«Nous sommes maintenant confrontés à trois crises; c’est le climat, COVID-19, et une crise économique.

«On peut donc imaginer les personnes qui se retrouvent détenues au centre de détention, elles ne sont pas étrangères à cela, et nous avons l’obligation de protéger la dignité de la personne humaine.»

Il a insisté sur le fait que les Bahamas avaient été félicitées pour les améliorations apportées au centre de détention par la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH).

“Il n’y a aucun problème avec la qualité de la nourriture, la qualité de l’environnement, le niveau de protection”, a poursuivi Johnson.

«Ce qui s’est passé là-bas se produit parfois dans les premières institutions mondiales. Ces personnes sont en sécurité. Nous faisons de notre mieux.

«Comme nous le savons très bien, tout le monde est [refuge sur place] et les frontières ont été fermées. Nous mettons tout en œuvre pour aider non seulement les personnes originaires de la République d’Haïti, mais toutes les personnes qui s’y retrouvent, dans leur pays respectif. »

«La communauté doit comprendre que nous sommes en contact diplomatique avec leur gouvernement, en veillant à ce qu’ils soient protégés.»

Il y a actuellement 133 détenus au centre de détention, selon le Département de l’immigration, dont 75 sont des ressortissants haïtiens.

Les efforts de rapatriement ont été reportés depuis mars en raison de la pandémie mondiale de COVID-19 en cours. Le pays reste en état d’urgence jusqu’au 29 juin.

En Haïti, le nombre de personnes testées positives pour COVID-19 a considérablement augmenté au cours des dernières semaines pour atteindre plus de 2 600, avec 50 personnes décédées.

Cependant, avec seulement deux laboratoires en Haïti capables de traiter les tests COVID-19, le nombre de cas enregistrés est bien inférieur à ce qui devrait être le nombre réel.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Lucmanne Delille révoqué, remplacé immédiatement par Rockefeller Vincent

Port-au-Prince, jeudi 09 Juillet 2020. (WWW.ZONE509.COM) - Le tonitruant ministre de la justice, fort en slogans et...

Le secteur protestant prévoit la démission de son représentant au CEP

 Port-au-Prince, jeudi 09 Juillet 2020. (WWW.ZONE509.COM) - La démission du représentant des droits humains au sein du Conseil électoral provisoire, Jean-Simon Saint-Hubert, ouvre...

Les 150 millions de dollars de Taïwan sont maintenant disponibles sans le Parlement

Taiwan a fait le prêt des 150 millions de dollars à l’Etat haïtien à travers la BRH pour financer des infrastructures électriques, a confié...

Le Venezuela est devenu plus pauvre qu’Haïti

Mardi, une étude publiée par 3 des universités les plus prestigieuses du Venezuela: l'Université catholique Andrés Bello, l'Université centrale du Venezuela et l'Université Simón...

Le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) appelle à mettre fin à la violence en Haïti

Le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) se déclare préoccupé par «l'augmentation de la violence et des actes barbares perpétrés dans les...

More Articles Like This

- Advertisement -