Tuesday, October 20, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

40,926,556
Confirmés
Updated on October 20, 2020 3:26 pm
30,016,053
Rétablis
Updated on October 20, 2020 3:26 pm
1,126,992
Morts
Updated on October 20, 2020 3:26 pm

Bahamas: Un Haïtien emprisonné pour avoir obtenu un faux certificat de naissance pour sa fille

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Un Haïtien a été condamné à trois ans de prison hier pour avoir obtenu un faux certificat de naissance et une lettre d’acceptation scolaire afin d’obtenir des papiers légaux pour sa fille.

Jacsen Simeon a évité hier la peine maximale de cinq ans pour avoir escroqué le gouvernement d’un certificat d’identité dans le but d’obtenir un permis d’appartenance pour sa fille née en Haïti.

Cependant, le magistrat principal Derence Rolle-Davis a ordonné que Jacsen Simeon, qui est titulaire d’un permis de travail valide expirant le 14 novembre, soit expulsé dès qu’il a purgé sa peine de prison.

La peine de Siméon est intervenue après qu’il, avec l’aide de la traductrice Charlene Jean, a plaidé coupable à 11 infractions liées à la fraude résultant de ses actes qui remontent à janvier 2014.

Il a admis avoir proféré une fausse copie du certificat de naissance au nom de sa fille avec l’intention de frauder le bureau des passeports le 28 janvier 2014, et avoir été pris avec ce document à la même date.

Simeon a également admis avoir fraudé le bureau des passeports d’un certificat d’identification pour sa fille à cette même date.

L’homme de 42 ans a en outre admis avoir prononcé et avoir été pris avec une fausse copie du certificat de naissance au nom de sa fille, qu’il a essayé d’utiliser avec une fausse lettre d’acceptation de l’école primaire des aînés jaunes qu’il a utilisée pour obtenir un permis d’appartenance. pour elle le 12 avril 2016.

Selon les faits, le 4 février, le registraire général par intérim E Sally-Ann Lockhart-Pratt a contacté l’Unité anti-corruption des Forces de police royales des Bahamas et a signalé que Siméon est venu au ministère pour obtenir une copie d’un certificat de naissance en le nom de sa fille.

En conséquence, des vérifications ont été effectuées sur le système informatique du ministère qui a révélé que la photocopie que Siméon possédait avait été légitimement émise au nom de Rashad Travis Wallace.

Cette information a été immédiatement portée à l’attention de Mme Lockhart-Pratt, et il a finalement été confirmé que la copie que Siméon possédait était fausse. L’action de la police a été demandée et Siméon a finalement été arrêté.

Au cours de l’enquête, plusieurs personnes du service du registraire général ont été interrogées dans le cadre de cette affaire. Des enquêtes ont également été effectuées au Bureau des passeports.

Par conséquent, le chef des passeports par intérim, Siobhan Deane, a déclaré qu’en 2014, Jacsen avait utilisé le faux certificat de naissance pour obtenir un certificat d’identification du ministère au nom de sa fille.

D’autres enquêtes ont également été menées au ministère de l’Immigration, dont le directeur de l’immigration, Norman Bastian, a fourni des informations selon lesquelles, en 2016, Siméon a utilisé le faux certificat de naissance ainsi qu’une lettre de présence frauduleuse de l’école primaire des aînés jaunes pour obtenir un permis d’appartenance pour son fille.

Le 6 février, alors qu’il était interrogé par la police, Siméon a reconnu les infractions. Il a dit qu’il était aidé par un homme nommé Herode Gedeon alias «Bâle» et lui a payé 1 000 $ pour obtenir les faux documents.

Simeon a en outre admis avoir utilisé ces documents pour obtenir le certificat d’identification de sa fille et également avoir utilisé les documents pour obtenir un permis d’appartenance du DOI pour sa fille.

Simeon a également déclaré aux agents que sa fille ni sa femme, Ashmide Simeon, connaissaient les faux documents et qu’il agissait seul.

Hier, en réponse à une question du haut magistrat, Siméon a déclaré avoir commis les actes uniquement au profit de sa fille. «Je voulais aider mon enfant», a déclaré l’homme.

Il a dit qu’il avait confiance que tout ce que faisait Gedeon était au niveau, mais a finalement découvert que ce n’était pas le cas. Quand le magistrat lui a demandé s’il avait signalé Gedeon à la police, Siméon a dit qu’il avait un contact pour l’homme, mais il est décédé l’année dernière.

“J’ai honte de ce qui s’est passé”, a déclaré Siméon via Mme Jean. «Il m’a dit qu’il était en train de m’aider. Je pensais qu’il le faisait de la bonne façon. »

Le magistrat a ensuite demandé si Siméon pouvait lire l’anglais, ce à quoi l’homme a répondu: “Oui, un peu.” Ainsi, le magistrat Rolle-Davis a dit qu’il aurait dû savoir que le certificat de naissance indiquait que sa fille était née aux Bahamas. et non Haïti. Et si c’est le cas, Siméon savait qu’elle était falsifiée, raisonna le haut magistrat. Le magistrat Rolle-Davis a finalement condamné Siméon à trois ans derrière les barreaux, affirmant qu’il avait «sciemment» commis les différentes infractions. Il a en outre allégué que les actions de Siméon étaient “calculées et planifiées”, et que c’était uniquement grâce aux “avantages de sa tromperie” qu’il avait pu rester sous le radar pendant si longtemps.

Ainsi, le magistrat Rolle-Davis s’est dit convaincu que Siméon devrait être puni de manière à «dissuader les autres qui pourraient avoir envie de frauder le gouvernement».

Source: The Tribune

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Officiel : Christiano Ronaldo positif à la COVID-19

Quelques jours après sa participation à la rencontre contre la France en Ligue des Nations, l'attaquant portugais...

Libération du Docteur Yghor Myrtho Figaro, kidnappé à Carrefour en début de semaine

Le Docteur Yghor Myrtho Figaro, enlevé lundi dernier, a été libéré par les ravisseurs dans la nuit du jeudi.Docteur Yghor Myrtho Figaro...

CORONAVIRUS : 34 membres du personnel de la Maison Blanche infectés

L'épidémie de coronavirus a infecté "34 membres du personnel de la Maison Blanche et autres contacts" ces derniers jours, selon une note...

Selon le Président Dominicain, Haïti représente un grand problème pour la République dominicaine et pour la région en général.

Abinader: "La RD ne peut pas être la solution à la crise en Haïti" Le Président de la République,...

La République dominicaine exhorte l’ONU à maintenir sa présence en Haïti

((WWW.ZONE509.COM)-Le ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine, Roberto Álvarez, a demandé lundi au Conseil de sécurité des Nations Unies de...

More Articles Like This

- Advertisement -