Wednesday, September 30, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

34,140,747
Confirmés
Updated on September 30, 2020 7:32 pm
25,182,134
Rétablis
Updated on September 30, 2020 7:32 pm
1,018,064
Morts
Updated on September 30, 2020 7:32 pm

COVID19: interdiction de poster les photos des morts sur les réseaux sociaux

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Le pays a été mis sous verrouillage pour arrêter la propagation de Covid-19 le 19 mars. Cependant, un mois plus tard, le gouvernement du président Jovenel Moïse a ordonné aux entreprises de reprendre la production de produits manufacturés, un élément clé de l’économie d’exportation du pays.

Puis, le 21 mai, alors que les infections augmentaient, Moïse a annoncé de nouvelles mesures radicales pour empêcher la propagation du virus. Ceux-ci interdisaient tout rassemblement public de plus de cinq personnes, ajoutant que les personnes en infraction se verraient infliger une amende de 3 000 gourdes haïtiennes (environ 27 $) ou risqueraient une peine de cinq jours de prison ou 15 jours de travaux d’intérêt général. De plus, le président a annoncé un couvre-feu entre 20h et 5h tous les jours.

Le décret comprenait également des mesures qui semblaient avoir peu à voir avec la distanciation sociale: les articles 14 et 15 interdisent de prendre et de partager des photos ou des vidéos de patients de Covid-19 sans leur autorisation, et interdisent strictement de partager sur les réseaux sociaux toute image de corps de personnes qui est décédé de Covid-19 – sous la menace d’une amende de près de 200 $ ou 15 jours de prison.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré à CNN que les règles de photographie visent à prévenir la “stigmatisation” des patients atteints de coronavirus. Mais les militants des droits civiques ont critiqué le décret comme une menace pour la démocratie haïtienne en limitant la diffusion des nouvelles et des informations.

“Ce dernier décret est très dangereux pour notre processus démocratique, le décret ouvre la porte à tous les types d’abus”, a déclaré Velina Elysée Charlier, militante anti-corruption. “Aujourd’hui, nous sommes à la croisée des chemins où nous devons remettre en cause les véritables motivations du gouvernement. Ce décret limitera notre liberté d’expression garantie par la constitution”.

Le chef d’une organisation locale de défense des droits humains a également accusé le gouvernement d’avoir tenté de faire taire les voix critiques. “Ce décret fait partie du régime de Jovenel non seulement pour réprimer les manifestations et la liberté d’expression, mais pour mettre davantage de personnes en prison, en particulier les militants de l’opposition”, a déclaré Pierre Esperance, directeur exécutif des Réseaux de défense des droits de l’homme, le la plus grande organisation de défense des droits humains du pays. Le gouvernement haïtien est confronté à des troubles politiques et à des protestations depuis plus d’un an suite à des allégations de corruption et à des plaintes concernant la flambée de l’inflation.

“Ce n’est rien de nouveau pour quiconque suit ce président depuis trois ans”, a ajouté Esperance. “Il veut effrayer les gens et contrôler le flux d’informations pour leur donner une belle apparence. C’est une nouvelle tentative de cette administration de consolider le pouvoir car ils ne parviennent pas à répondre à la pandémie.”

Le gouvernement n’a pas répondu à une demande de commentaires sur les critiques, mais a défendu la rigueur de ses ordonnances de verrouillage, affirmant qu’elles étaient nécessaires à la sécurité publique.

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, a déclaré à CNN que le gouvernement “travaillait à protéger des vies et à contenir la propagation de Covid-19. La sécurité publique exige pendant cette période une action décisive. Nous annonçons des amendes pour les actions qui propagent activement le virus – mettant en danger le public”.

“Il s’agit d’un effort à l’échelle de la communauté à l’échelle nationale et la grande majorité des Haïtiens font ce qu’il faut et prennent les précautions nécessaires pour contenir le virus – nous voulons aider à protéger tout le monde en décourageant les actions qui pourraient nous faire reculer”, a ajouté Joseph.

Mais les experts mondiaux de la santé publique avertissent qu’imposer des peines de prison à ceux qui violent les règles de distanciation sociale ne peut qu’aggraver les choses.

“Plutôt que de soutenir la population pour atténuer l’impact de ce virus mortel, avec ce décret, le gouvernement haïtien menace les personnes les plus vulnérables de poursuites pénales”, a déclaré le Dr Louise Ivers, directrice exécutive du Mass General Center for Global Health et professeur agrégé à Harvard École de médecine.

“Déjà les prisons d’Haïti regorgent de pauvres, sont des terrains inhumains et mortels pour les épidémies infectieuses”, a déclaré Ivers.

Source: CNN

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Interpol rejette l’arrestation d’Evo Morales, selon le bureau du procureur bolivien

Interpol a rejeté un mandat d'arrêt contre l'ancien président Evo Morales, estimant que les crimes de sédition...

Cap-Haïtien : un mort et un blessé grave dans un accident de moto.

Cap-Haïtien, mercredi 30 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Deux étudiantes, dont l’une est décédée, ont été impliquées...

TikTok publie un guide pour les élections aux États-Unis malgré sa situation précaire dans le pays

Washington, mercredi 30 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-L'application vidéo TikTok a établi mardi un "guide" pour les élections américaines, ainsi...

États-Unis.Au Texas, les autorités alertent contre un microbe mangeur de cerveau

Huit villes de cet État du sud des États-Unis ont appelé leurs habitants à ne plus utiliser l’eau du robinet après la...

88 ressortissants haïtiens arrêtés à Dajabón puis rapatriés en Haïti

Dajabón, le 29 septembre 2020.(www.zone509.com) –Une opération menée par des soldats du Corps Spécialisé dans la Sécurité des Frontières Terrestres (Cesfront) a...

More Articles Like This

- Advertisement -