Wednesday, November 25, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

60,720,501
Confirmés
Updated on November 25, 2020 11:50 pm
41,545,311
Rétablis
Updated on November 25, 2020 11:50 pm
1,426,834
Morts
Updated on November 25, 2020 11:50 pm

Des cadres intermédiaires de la PNH inquiets du comportement des policiers 509 fantômes. Le SPNH appelle la hierarchie de l’institution a tenier compte des preoccupations de l’ensemble des policiers

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Port-au-Prince, 30 Avril 2020, (WWW.ZONE509.COM)- Le mouvement des policiers ‘’509 Fantômes’’ semblent préoccuper des cadres intermédiaires de la police nationale au point que le commissaire principal de Delmas, Jean Gospel Monélus appelle les policiers protestataires à changer de méthode pour faire passer leurs revendications.

Dans un message pré-enregistré dont la redaction du journal a obtenu extrait, l’officier de police dit ne pas comprendre comment des policiers en arme, rémunérés à partir des taxes des contribuables peuvent se permettre de ‘’terroriser’’ une population et ‘’d’agresser tout le monde’’ pour défendre leurs droits.

‘’Ce que vous faites, n’a rien à voir avec la police. On peut l’appeler comme on veut, sauf la police, déclare Jean Gospel Monélus.’’Se présentant comme un pasteur, le commissaire de police interprète le nom et le numéro de code des 509 Fantômes comme un mélange de ‘’zombification, de sorcellerie et le mal à la communication spirituelle d’Haïti’’ pour commettre leurs actes.

Dénonçant l’attitude “naïve”des policiers, il dit craindre que la situation qui se développe au sein de la PNH ne débouche sur une occupation étrangère d’Haïti.M. Monélus exhorte les policiers 509 Fantômes à se montrer vigilants et intelligents dans leur démarche pour éviter que la PNH ne connaisse le même sort que l’ancienne Armée d’Haïti.Pour sa part, le Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) adopte une attitude prudente sur le comportement des policiers du groupe ‘’509 Fantômes.

’’ La coordonnatrice du SPNH, Yanick Joseph qui se dit contre toute forme de désordre, se garde toutefois de condamner les actes de violence enregistrés lors de la dernière marche des policiers fantômes à Port-au-Prince.

‘’Il revient au haut commandement de la PNH d’adresser ces problèmes et de satisfaire les revendications des policiers. Je ne suis pas la directrice générale de la police nationale, ce n’est pas à moi d’apporter des réponses aux préoccupations des policiers, déclare Yanick Joseph.

’’Selon elle, ceux qui critiquent le comportement des policiers devraient se mettre à la place de ces derniers pour comprendre leur état d’esprit après neuf (9) mois sans percevoir leur salaire alors qu’ils n’ont aucun privilège.

Intervenant sur radio Caraïbes, Mme Joseph estime que les policiers sont frustrés de leurs conditions de vie et de travail et, nécessiteraient un accompagnement psychologique pour surmonter certaines difficultés.

Les policiers Fantômes ont organisé lundi une marche à Port-au-Prince pour réclamer de meilleures conditions de travail, un salaire de base de cinquante (50) mille gourdes et un frais mensuel de vingt-cinq (25) mille gourdes.

Au moins quatre véhicules dont trois immatriculés service de l’Etat ont été incendiés au Ministère de l’Economie et des Finances lors de cette marche ponctuée de violence.

(RHI)/FBG /www.zone509.com

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une jeunesse marginalisée Par Livens SAINT-VIL

La révolution informatique et l’accès facile aux multimédias ont transformé le quotidien des jeunes. Parallèlement, on peut...

Officiel : Christiano Ronaldo positif à la COVID-19

Quelques jours après sa participation à la rencontre contre la France en Ligue des Nations, l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a été testé...

Libération du Docteur Yghor Myrtho Figaro, kidnappé à Carrefour en début de semaine

Le Docteur Yghor Myrtho Figaro, enlevé lundi dernier, a été libéré par les ravisseurs dans la nuit du jeudi.Docteur Yghor Myrtho Figaro...

CORONAVIRUS : 34 membres du personnel de la Maison Blanche infectés

L'épidémie de coronavirus a infecté "34 membres du personnel de la Maison Blanche et autres contacts" ces derniers jours, selon une note...

Selon le Président Dominicain, Haïti représente un grand problème pour la République dominicaine et pour la région en général.

Abinader: "La RD ne peut pas être la solution à la crise en Haïti" Le Président de la République,...

More Articles Like This

- Advertisement -