Saturday, June 6, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

6,925,583
Confirmés
Updated on June 6, 2020 3:47 pm
3,183,369
Rétablis
Updated on June 6, 2020 3:47 pm
400,403
Morts
Updated on June 6, 2020 3:47 pm

Des familles fuient Cité Soleil après la mort de Ti Ougan

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Quelques heures après le meurtre de Genel Louis, alias Ti Ougan, chef de gang réputé de Cité Soleil, plusieurs dizaines de familles ont dû abandonner leurs maisons suite aux représailles auxquelles elles sont sujettes. Des habitants de cette commune ont fait savoir que les représailles n’avaient pas tardé à venir sitôt que la nouvelle de la mort du caïd s’était répandue vers midi. Les circonstances de cet assassinat demeurent pour le moment floues.

De nombreuses familles, essentiellement des femmes portant en bandoulière leurs enfants, ont envahi le carrefour Drouillard, zone limitrophe de l’aéroport international Toussaint Louverture. En face du cimetière de Drouillard, des gens, visiblement aux abois, se rassemblent, assistant désespérément à la situation. La route nationale sert de transit à ces familles qui ont cherché recours à un poste de contrôle policière audit carrefour. Depuis midi, jusqu’en milieu de soirée, des tirs à l’arme automatique étaient entedues au cœur de ce vaste bidonville. Des pères en pleurs, des mères et des enfants arpentent la route nationale numéro 1 en direction de Trois-Mains et de Sarthe pour y chercher refuge.

Comment se terminera la soirée du vendredi 29 novembre 2019 pour ces familles en cavale ? Pourront-elles rentrer chez elles le lendemain dans la matinée ? La paix reviendra-t-elle à Cité Soleil de sitôt ? Les interrogations de ces familles sont nombreuses. Pourtant elles ne sont pas les seules à s’en inquiéter. Dans les environs de la commune, la crainte s’installe déjà. Les souvenirs de 2004 refont surface dans les discussions parmi les résidants les plus proches de la commune de Cité Soleil.

Depuis plusieurs années, un calme, supposé apparent pour certains, s’était établi à Cité Soleil après des efforts communs et constants d’organisations de la société civile surtout, des forces de l’ordre, et de la volonté manifeste des gangs rivaux d’observer une trêve. La mort du chef de gang de Boston, quartier de Cité Soleil, entrave cette paix acquise après des années de marginalisation, en référence au début des années 2000. À cette époque, la cité, quartier populaire soutenant le président Jean-Bertrand Aristide, était déclarée zone de non-droit à cause de l’insécurité qui y régnait.

Les autorités municipales étaient injoignables. Aucun cas de blessé, de meurtre, d’incendie entre autres, n’est encore révélé. Des ouï-dire laissent croire qu’il y en a. Les habitants de Cité Soleil ne sont pas les premiers à subir des affres de l’insécurité et du banditisme en Haïti au cours de cette année. On peut en compter La Saline, Carrefour-Feuilles, Tokyo, Bel-Air… Sera-t-elle la dernière commune à compter des morts cette année ? À tort ou à raison, jeudi, le chef de l’État, Jovenel Moïse, a promis de lutter contre les bandits qui montent en puissance à travers tous les départements géographiques du pays.

Source/Le Nouvelliste

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

La délégation de l’Union Européenne en Haïti affiche une position nuancée sur la fin du mandat de Jovenel Moïse

Port-au-Prince, 06 Juin 2020, (WWW.ZONE509.COM )- La Délégation de l’Union Européenne en Haïti semble ne pas...

Le gouvernement haïtien appelle à reporter les manifestations prévues ce week-end en raison de COVID-19

Les autorités haïtiennes ont appelé vendredi à reporter les manifestations anti-gouvernementales prévues ce week-end et ont averti qu'elles appliqueraient les restrictions imposées...

Rutshelle Guillaume victime de Cambriolage

La résidence privée de la chanteuse haïtienne, Rutshelle Guillaume, située dans la commume de Pétion-Ville, a été cambriolée par un groupe...

Le FAES poursuit la distribution de kits alimentaires aux personnes en situation difficile dans plusieurs quartiers du département de l’ouest

Port-au-Prince, Vendredi 5 Juin 2020.(WWW.ZONE509.COM) -Une quinzaine de quartiers issus des communes de Pétion-ville, Delmas, Port-au-Prince, Croix-des-Bouquets et de Carrefour ont été...

Entre petite fièvre et malaise mortel, des Haïtiens meurent

Il est médecin. Il est un ami. Il est un professionnel que le pays ne doit pas perdre. Le taux d’oxygène...

More Articles Like This

- Advertisement -