Saturday, July 11, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

12,832,499
Confirmés
Updated on July 11, 2020 7:58 pm
7,265,811
Rétablis
Updated on July 11, 2020 7:58 pm
567,024
Morts
Updated on July 11, 2020 7:58 pm

Des manifestants demandent à Trudeau d’accorder résidence permanente aux demandeurs d’asile de première ligne COVID-19

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Un groupe de défenseurs des demandeurs d’asile a tenu une manifestation devant le bureau de circonscription de Montréal du Premier ministre Justin Trudeau samedi, appelant son gouvernement à accorder la résidence permanente à ceux qui sont déjà au pays et à travailler en première ligne de la pandémie de COVID-19 au Québec .

Plus de 100 personnes se sont rassemblées devant le bureau du boulevard Crémazie, portant des masques et agitant des pancartes et des drapeaux haïtiens.

De nombreux demandeurs d’asile au Québec sont originaires d’Haïti – des milliers sont entrés au Canada à Roxham Road en 2017, un point d’entrée bien fréquenté pour les demandeurs d’asile venant des États-Unis.

“Nous sommes ici pour demander au gouvernement de reconnaître les sacrifices de nos travailleurs”, a déclaré Wilner Cayo, l’un des organisateurs et président de Debouts pour la dignité, une organisation de défense des droits.

“Accordez-leur leur résidence permanente. Ils travaillent trop dur pour nous, pour nos aînés. S’il vous plaît, s’il vous plaît, soyons humains.”

Une femme tenait une pancarte avec l’image de Marcelin François dessus. François était un demandeur d’asile haïtien travaillant dans un foyer de soins de longue durée, décédé le mois dernier à la suite de complications liées à COVID-19.

Sa mort a été signalée pour la première fois dans La Presse et a alimenté les appels aux gouvernements provincial et fédéral pour garantir que les demandeurs d’asile comme lui puissent rester.

La crise sanitaire a mis en lumière le rôle crucial que jouent les demandeurs d’asile et d’autres personnes à statut précaire dans l’économie de la province, des milliers de personnes travaillant comme préposés aux patients dans des foyers de soins de longue durée et occupant d’autres emplois essentiels.

Ils travaillent de longues heures dans des usines de conditionnement de viande et des entrepôts, ou s’occupent de personnes âgées dans des foyers de soins de longue durée – des emplois peu rémunérés qui sont difficiles à pourvoir.

Mais ils ne pourront peut-être pas rester au Canada lorsque les expulsions, qui se sont presque arrêtées pendant la crise du COVID-19, reprennent.

Aucune indication que les gouvernements écouteront
Malgré les appels croissants des organisateurs communautaires, des défenseurs et des politiciens de l’opposition au Québec et à Ottawa pour que le gouvernement fédéral crée un programme spécial pour les demandeurs d’asile, ni Trudeau ni le premier ministre François Legault n’ont indiqué qu’ils étaient en faveur de le faire.

Dans une déclaration envoyée par courriel samedi, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a déclaré que «les travailleurs de la santé de première ligne jouent un rôle essentiel pour garder les Canadiens en santé. Nous sommes tous profondément reconnaissants pour leur dévouement, leur engagement et leur bravoure.

Mais que “tous les demandeurs d’asile éligibles reçoivent une audition complète et équitable sur le bien-fondé individuel de leur demande”.

Alexandre Boulerice, député néo-démocrate de Rosemont-La-Petite-Patrie, était à la manifestation.

“Ils donnent littéralement leur vie pour prendre soin de nos aînés”, a déclaré Boulerice. “Le moins que nous puissions faire est de leur assurer la sécurité, un statut leur permettant de rester ici parce qu’ils travaillent pour le bien commun de notre société.”

Boulerice a aidé à diriger une pétition au nom d’un groupe communautaire de Montréal qui demande à Trudeau de “faire preuve de leadership en mettant en œuvre un programme spécial pour régulariser le statut des demandeurs d’asile qui luttent contre COVID-19”.

Boulerice s’est dit déçu de la façon dont le gouvernement du Québec a jusqu’à présent réagi à la question.

Quand Legault a été interrogé à ce sujet jeudi, il a déclaré à propos des demandeurs d’asile: “nous en avons besoin, nous avons de la chance de les avoir”, mais qu ‘”il y a des règles [à suivre] pour les personnes qui souhaitent devenir immigrés”. ”

Frantz André, l’un des fondateurs du Comité d’action pour les personnes sans statut, un groupe de défense qui aide les demandeurs d’asile à s’établir à Montréal, a aidé à organiser la manifestation.

Il dit qu’il ne sert à rien de faire pression sur le gouvernement provincial parce qu’il a mené une campagne pour réduire le nombre d’immigrants au Québec.

“Nous demandons la résidence permanente; je pense que M. Trudeau a cette opportunité morale et humaine de s’assurer que nous sommes les bienvenus ici.”

https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/protest-asylum-seekers-front-line-permanent-residency-1.5582085

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Lucmanne Delille révoqué, remplacé immédiatement par Rockefeller Vincent

Port-au-Prince, jeudi 09 Juillet 2020. (WWW.ZONE509.COM) - Le tonitruant ministre de la justice, fort en slogans et...

Le secteur protestant prévoit la démission de son représentant au CEP

 Port-au-Prince, jeudi 09 Juillet 2020. (WWW.ZONE509.COM) - La démission du représentant des droits humains au sein du Conseil électoral provisoire, Jean-Simon Saint-Hubert, ouvre...

Les 150 millions de dollars de Taïwan sont maintenant disponibles sans le Parlement

Taiwan a fait le prêt des 150 millions de dollars à l’Etat haïtien à travers la BRH pour financer des infrastructures électriques, a confié...

Le Venezuela est devenu plus pauvre qu’Haïti

Mardi, une étude publiée par 3 des universités les plus prestigieuses du Venezuela: l'Université catholique Andrés Bello, l'Université centrale du Venezuela et l'Université Simón...

Le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) appelle à mettre fin à la violence en Haïti

Le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) se déclare préoccupé par «l'augmentation de la violence et des actes barbares perpétrés dans les...

More Articles Like This

- Advertisement -