Thursday, December 2, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

264,115,518
Confirmés
Updated on December 2, 2021 12:42 pm
236,559,891
Rétablis
Updated on December 2, 2021 12:42 pm
5,246,605
Morts
Updated on December 2, 2021 12:42 pm

Des militaires dominicains déployés sur le sol haïtien

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Des militaires dominicains déployés sur le sol haïtien

Des soldats dominicains sont déployés en Haïti pour sécuriser le convoi humanitaire envoyé par la république voisine en Haïti après le passage de l’ouragan Matthew. Les militaires dominicains sont là en accord avec les autorités haïtiennes, selon ce qu’a confié, à Nouvelliste, le chef de la délégation dominicaine. Une information que dément le gouvernement, en dépit de la présence de ces hommes en treillis militaire dans plusieurs endroits de la capitale. Le ministre des Affaires étrangères, Pierrot Délienne, qui a tout rejeté, a laissé comprendre que c’est la Police nationale d’Haïti qui assure la protection du convoi dominicain

Les militaires dominicains sont présents sur le sol national avec l’accord du gouvernement. La rumeur qui circulait sur la Toile depuis 24 heures a été confirmée. Hier Jeudi, en plein midi, un pick-up de couleur blanche, avec plusieurs militaires à bord, a été vu patrouillant tout seul à l’entrée de la commune de Carrefour. Direction, le camp des gardes-côtes, à Bizoton où le convoi humanitaire dominicain s’est installé depuis mercredi. En effet, des hommes en treillis militaire parlant espagnol, certains armés de mitrailleuse, montent la garde à la barrière principale du camp. Un nombre inconnu de soldats font le va-et-vient. Comme si on était sur n’importe quelle base militaire à Santo Domingo ou à Santiago de los Caballeros. Oui, a répondu l’ingénieur dominicain Ramón Pepin, à la question êtes-vous accompagné de militaires.

Le chef de délégation, qui a répondu aux questions du Nouvelliste, affirme que « nous avons un personnel de sécurité avec nous. Une décision qui a été prise conjointement avec les autorités haïtiennes ». Sauf que, pour le ministre des Affaires étrangères, ce sont les policiers haïtiens qui assurent la sécurité des Dominicains. À la conférence de presse quotidienne du gouvernement, Pierrot Délienne semblait pourtant dire la vérité. « J’ai été étonné d’entendre que 1200 hommes de troupe dominicaine seraient sur le territoire de la République. Et bien, ce n’est pas le cas et ce ne sera pas le cas », tempête le ministre, répondant aux questions des journalistes à la Primature. « Ce n’est pas du tout le cas.[]

La procédure, c’est qu’ils arrivent à la frontière, la PNH les prend en charge et assure l’accompagnement de tous les biens et produits qui arrivent sur le territoire de la République », a poursuivi le ministre, qui nie tout accord entre la chancellerie et le déploiement des troupes dominicaines. Comme en 2010, les voisins dominicains apportent leur soutien à Haïti, sévèrement affectée par l’ouragan Matthew. Cette fois, il s’agit d’une vraie démonstration de force. C’est une flotte de 500 voitures qui est arrivée à la frontière mercredi. Si seulement des civils avaient fait le déplacement en 2010, le pays voisin avec lequel on a eu des rapports plutôt houleux ces dernières années a profité de l’occasion pour nous imposer une présence militaire avec l’accord de l’État haïtien.

Des collaborateurs du Nouvelliste confirment avoir remarqué des patrouilles, mercredi soir, dans d’autres points de la capitale. Pour le chef de la délégation dominicaine, Ramón Pepin, il s’agit d’une mission purement humanitaire visant à donner la main aux frères et sœurs haïtiens dans ces moments difficiles. « Nos mains et nos cœurs seront toujours avec le peuple haïtien », a déclaré le chef de cabinet du ministère dominicain des Travaux publics et de la Communication. La délégation composée de près de 300 personnes est constituée d’ingénieurs, de médecins, de techniciens, d’opérateurs de machine, d’infirmières et d’ouvriers spécialisés.[]

En Haïti initialement pour une mission de 60 jours, la délégation restera le temps qu’il faudra pour aider les Haïtiens. « Nous allons rester tout le temps qu’il faut pour la bonne réalisation des travaux », a indiqué l’ingénieur Pepin, qui a su transmettre l’expression de solidarité du peuple dominicain envers Haïti en ces temps difficiles. La délégation entend aider en premier lieu dans la reconstruction des axes routiers endommagés par le passage de l’ouragan.

En accord avec les responsables du ministère haïtien des Travaux publics, ils ont décidé d’intervenir sur le tronçon Cayes-Tiburon. Tout se fera sous la direction du MPTC, représenté par un ingénieur. La délégation entend également livrer des plats chauds aux personnes vivant dans les régions frappées par la catastrophe. L’équipe médicale est également disposée à intervenir auprès des personnes malades. Des campagnes de fumigation figurent aussi dans l’agenda.

Source:
http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/164355/Des-militaires-dominicains-deployes-sur-le-sol-haitien

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une Haïtienne atteinte d’un cancer en phase terminale peine à rentrer en Haïti: son visa expiré ne lui permet pas de partir

Santiago de Chili, Jeudi 16 Septembre 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Avec un statut irrégulier d'immigré, il...

Affaire de communication téléphonique avec Joseph Félix Badio, Dr Ariel Henry apporte des éclaircissements

Port-au-Prince, Jeudi 16 Septembre 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le Bureau du Premier ministre tient à clarifier, une fois pour toutes, cette affaire de communication téléphonique...

Le bilan du séisme du 14 août en Haïti s’alourdit

Port-au-Prince, dimanche 15 Août 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le bilan du séisme qui a ravagé Haïti le 14 août s'est alourdi avec l'annonce par les...

Éloge funèbre de l’ex Première Dame de la République, à l’occasion des Funérailles Nationales de son Époux, SEM Jovenel MOÏSE, assassiné le 07 Juillet...

Cap-Haïtien vendredi 23 juillet 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Au nom de toute la famille Présidentielle, j’aimerais vous remercier du plus profond de mon...

Au Palais Municipal de Belladère, les Belladèrois s’apprêtent à rendre un dernier hommage à S.E.M Jovenel Moïse.

Belladère, Jeudi 22 Juillet 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Il faut faire remarquer, la reconnaissance des Belladèrois à l'égard du feu président Jovenel Moïse n'est...

More Articles Like This

- Advertisement -