Saturday, August 8, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

19,550,233
Confirmés
Updated on August 8, 2020 4:11 am
12,345,169
Rétablis
Updated on August 8, 2020 4:11 am
724,194
Morts
Updated on August 8, 2020 4:11 am

Deux Ministres Interpellés Au Sénat

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

Le président de la Commission justice, sécurité et défense nationale du Sénat, Me Jean Renel Sénatus.

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Camille Junior Édouard, et sa collègue de la Santé publique et de la Population, Dr Daphnée Benoit Delsoin, sont interpellés au Sénat de la République le jeudi 19 janvier à 11 heures du matin. Les sénateurs interpellateurs ont reproché à ces ministres leur comportement assimilable à un refus de collaboration avec les sénateurs dans le cadre de leur mission.

Après plusieurs invitations et convocations manquées, certains sénateurs se montrent très offusqués par le comportement de ces ministres et ont décidé de passer à la vitesse supérieure en interpellant le ministre de la Justice ainsi que la ministre de la Santé publique. Ainsi, les sénateurs Jean Renel Senatus, Jean Marie Salomon Junior, Onondieu Louis, Hervé Fourcand, Carl Murat Cantave ont paraphé la lettre de demande de l’interpellation du ministre de la Justice conformément aux dispositions du règlement intérieur du Sénat.

[]

Attendu au Sénat ce mercredi 18 janvier en vue de s’entretenir avec la Commission justice, sécurité et défense nationale du Grand-Corps, Me Camille Junior Édouard qui devait se faire accompagner du directeur de la PNH, du responsable de la DCPJ ainsi que du secrétaire d’État à la Sécurité publique, a brillé par son absence. Les convoqués devaient s’expliquer sur un ensemble de points relatifs à l’arrestation de Guy Philippe ainsi que sur les mesures prises pour assurer la sécurité des « carnavaliers » cette année. Les sénateurs un peu déçus ont transformé cette convocation en une demande d’interpellation pardevant le bureau qui a donné feu vert pour la tenue d’une telle séance le jeudi 19 janvier.

Me Camille Junior Édouard devra ainsi s’expliquer sur les circonstances et la légalité de l’arrestation du sénateur élu de la Grand’Anse, Guy Philippe, appréhendé puis extradé vers les États-Unis d’Amérique, selon le président de la Commission justice, le sénateur de l’Ouest, Jean Renel Sénatus. « Le ministre de la Justice à deux reprises a choisi de bouder la convocation du Sénat. On comprend maintenant que le garde des sceaux de la République est en train de bouder le travail des pères conscrits », a lancé Me Sénatus qui dit être en train de jouer sa partition en interpellant le ministre de la Justice qui, de façon délibérée, semble vouloir fuir le Sénat.

[]

Même cas de figure pour la ministre de la Santé publique dont la lettre d’interpellation est paraphée par les mêmes sénateurs ayant signé la motion du ministre de la Justice avec l’ajout du sénateur Dieupie Chérubin. Carl Murat Cantave, président de la commission dit constater que la ministre de la Santé est en rébellion avec le Grand-Corps et du même coup crée un climat de disharmonie entre les institutions.

Avant ces deux ministres, il faut rappeler que le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Anick Francois Joseph, a déjà été interpellé par le Sénat suite au passage du cyclone Matthew. Ayant reçu le support du groupe majoritaire au Sénat à l’époque, cette séance n’avait jamais eu lieu. Par rapport à la séance de demain, personne ne peut être affirmatif sur son issue tenant compte la représentation actuelle du Sénat.

La configuration actuelle du Sénat peut jouer en faveur des ministres interpellés au cas où ils auraient le support des sénateurs pro-Lavalas qui supportent l’administration Privert. Car, pour censurer un ministre, il faut une majorité de 16 sénateurs. À la question de savoir si les sénateurs interpellateurs ont les moyens de leur politique pour censurer les deux ministres, Jean Renel Sénatus renvoie la balle aux pieds de ses collègues qu’il appelle à assumer leur responsabilité. Car, il y va de l’image et de la réputation du Sénat soulignant que les ministres n’ont aucun intérêt à boycotter le Sénat. Car, même lors qu’ils ne seront plus ministres, ils auront besoin du Sénat pour leur accorder décharge pleine et entière de leur gestion.

[ajax_load_more id=”news” container_type=”div” post_type=”post” category=”society” tag=”society” pause=”true” scroll=”false” transition=”fade” button_label=”   More in News   “]

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Nassau-Bahamas: 21 migrants haïtiens rapatriés

21 migrants haïtiens, dont quatre mineurs, ont été rapatriés à Port-au-Price, Haïti ce matin depuis l'aéroport international d'Inagua. Le département...

Une rencontre d’apprentissage avec ISOC Haïti Par Livens Saint-Vil

Depuis 2007, j’ai commencé à travailler comme opérateur dans plusieurs radios de ma ville natale (Ouanaminthe, département du Nord ‘Est, Haïti). De...

Olivier Martelly proteste contre les déclarations dites diffamatoires de Max Attys

Le sieur Michel-Olivier Martelly proteste de la manière la plus véhémente et la plus catégorique contre les déclarations mensongères, calomnieuses et diffamatoires de l’actuel...

Daly Valet : Les lois haïtiennes !

Depuis bientôt une semaine, je suis en pleine immersion dans ce domaine du droit appelé  »Légistique ». La légistique est l’ensemble des méthodes et conventions de...

Garcia Delva et Jovenel Moïse dos à dos

Le régime en place continue d’enregistrer des défections en son sein. Contre toute attente, le sénateur Garcia Delva affirme avoir tourné le dos à...

More Articles Like This

- Advertisement -