Friday, August 14, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

21,072,125
Confirmés
Updated on August 14, 2020 2:37 am
13,718,515
Rétablis
Updated on August 14, 2020 2:37 am
757,471
Morts
Updated on August 14, 2020 2:37 am

Dix ans après le séisme en Haïti, des commémorations dans l’amertume

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

Port-au-Prince (WWW.ZONE509.COM) – Haïti commémore ce dimanche la mémoire des plus de 200.000 victimes du séisme qui le 12 janvier 2010 a ravagé la capitale et ses environs, où domine l’amertume face à l’échec de la reconstruction et à l’instabilité politique.Les trente-cinq secondes qu’a duré la secousse de magnitude 7 avaient transformé Port-au-Prince et les villes de Gressier, Léogane et Jacmel en champs de ruines, entraînant la mort de plus de 200.000 personnes, en blessant 300.000 autres.

Plus d’un million et demi d’Haïtiens s’étaient retrouvés sans logis, plaçant les autorités et la communauté humanitaire internationale devant le colossal défi d’une reconstruction dans un pays sans cadastre ni règles de bâtisse.”C’est une décennie perdue, totalement perdue”, assène l’économiste haïtien Kesner Pharel. “La capitale n’a pas été reconstruite mais la mauvaise gouvernance ne dépend pas exclusivement des autorités locales: au niveau international, nous n’avons pas vu ce mécanisme de gestion de l’aide pour permettre au pays d’en bénéficier”, souligne-t-il.L’impossible traçabilité des milliards de dollars d’aide que les donateurs internationaux avaient promis de verser dans les semaines suivant la catastrophe accentue l’amertume des survivants, restant à la merci d’une catastrophe qui ne prévient pas.

A la “case départ”

-“Dix ans plus tard, on voit une plus forte concentration dans l’aire métropolitaine. Si on devait avoir un même tremblement de terre, la même situation se reproduirait car il n’y a pas eu de suivi pour la plupart des maisons reconstruites”, déplore Kesner Pharel. “La refondation du pays n’a pas eu lieu et on se retrouve à la case départ”.Des centaines de milliers de logements, de bâtiments administratifs, d’écoles se sont écroulés lors du séisme qui a également détruit 60% du système de santé haïtien.Dix ans plus tard, la reconstruction du principal hôpital du pays n’est toujours pas achevée et le travail des organisations non gouvernementales reste indispensable pour pallier les carences de l’Etat.

“Au lendemain du séisme, on a eu une grande réponse sur tout ce qui était traumatologie puisqu’il y avait énormément de blessés”, rappelle Sandra Lamarque, cheffe de mission de Médecins sans frontières en Haïti.”Aujourd’hui ce qu’on constate, c’est que l’on vient justement de rouvrir un hôpital de traumatologie. Les blessures n’ont pas la même origine: malheureusement plus de 50% des blessés que nous recevons sont des traumatismes par balle”, remarque-t-elle.

– Crise socio-politique aigüe -Sans parvenir à relever le défi de sa reconstruction après le séisme, Haïti a, en dix ans, plongé dans une crise socio-politique aigüe qui obnubile les esprits et entrave tout travail de deuil.A l’été 2018, les scandales de corruption, impliquant l’actuel président Jovenel Moïse ainsi que tous les gouvernements.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Nassau-Bahamas: 21 migrants haïtiens rapatriés

21 migrants haïtiens, dont quatre mineurs, ont été rapatriés à Port-au-Price, Haïti ce matin depuis l'aéroport international d'Inagua. Le département...

Une rencontre d’apprentissage avec ISOC Haïti Par Livens Saint-Vil

Depuis 2007, j’ai commencé à travailler comme opérateur dans plusieurs radios de ma ville natale (Ouanaminthe, département du Nord ‘Est, Haïti). De...

Olivier Martelly proteste contre les déclarations dites diffamatoires de Max Attys

Le sieur Michel-Olivier Martelly proteste de la manière la plus véhémente et la plus catégorique contre les déclarations mensongères, calomnieuses et diffamatoires de l’actuel...

Daly Valet : Les lois haïtiennes !

Depuis bientôt une semaine, je suis en pleine immersion dans ce domaine du droit appelé  »Légistique ». La légistique est l’ensemble des méthodes et conventions de...

Garcia Delva et Jovenel Moïse dos à dos

Le régime en place continue d’enregistrer des défections en son sein. Contre toute attente, le sénateur Garcia Delva affirme avoir tourné le dos à...

More Articles Like This

- Advertisement -