Wednesday, November 25, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

60,719,936
Confirmés
Updated on November 25, 2020 10:50 pm
41,543,967
Rétablis
Updated on November 25, 2020 10:50 pm
1,426,823
Morts
Updated on November 25, 2020 10:50 pm

Dossier sécurité : Joseph Jouthe se montre complaisant envers les Fantômes 509

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

 

Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Précisant d’emblée qu’il n’intervenait pas sur les ondes de Radio Métropole pour se justifier de quoi que ce soit, Joseph Jouthe s’est présenté, pendant le journal du matin, comme un défenseur des policiers qui a voulu éviter une bavure en demandant que les 5 agents transférés au pénitencier national samedi, soient remis entre les mains de l’IGPNH, donnant ainsi satisfaction au groupe Fantom 509.
Toutefois, le chef du gouvernement a prévenu qu’il n’était pas question de libérer l’agent de la BLTS, Jean Pascal Alexandre comme les syndicalistes extrémistes le réclament, car son cas relève clairement de la justice, selon son appréciation.

Le dialogue, toujours le dialogue, rien que le dialogue…
Le premier ministre Jouthe a ensuite protesté, que le danger représenté par la frange violente des syndicalistes de la PNH n’est pas sous estimé en haut lieu mais, il s’est montré compréhensif envers les policiers dont il estime les revendications justes. Là encore, il n’a fait que dénoncer du bout des lèvres les actions illégales des plus extrémistes d’entre eux.
Une répression violente n’est pas envisagée actuellement, contre Fantom 509, compte tenu du risque de causer des dommages collatéraux a déclaré Joseph Jouthe qui s’est donc contenté d’un simple appel à la raison :
« Chaque fois que vous brulez un véhicule ou un bureau de l’ONI vous vous appauvrissez en appauvrissant l’état » a-t-il lâché sans conviction.

Une police disloquée
Le premier ministre Joseph Jouthe s’est dit préoccupé concernant l’avenir de la PNH et a annoncé l’ouverture de deux enquêtes administratives au sein de l’institution ainsi que l’application « d’un vetting qui attendait depuis 2 ans », sans expliquer la raison de cette attente.
En tant que chef du CSPN, il n’a donc fait part d’aucune sanction contre des responsables au sein de la chaîne de commandement de la police, même s’il a reconnu des manquements flagrants.

Vers une restructuration de la PNH
Par ailleurs, le premier ministre a pointé du doigt des dérives au sein de l’institution policière :
« Aujourd’hui la police n’est plus un corps hiérarchisé, chaque chef dispose d’un petit groupe d’agents qu’il utilise à son profit. »
De ce fait il a donc jugé une restructuration indispensable afin de redonner au haut commandement de la PNH, le contrôle de ses troupes.
Comme à son habitude le premier n’a annoncé aucune action concrète pour renverser la situation et en reprendre le contrôle, il s‘est érigé en défenseur de la loi sans démontrer qu’il disposait d’une stratégie claire pour la faire respecter.
« Personne n’est à l’abri de la justice, ce n’est qu’une question de temps. » a-t-il simplement lancé en guise de conclusion.

Source: radio Métropole Haïti

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une jeunesse marginalisée Par Livens SAINT-VIL

La révolution informatique et l’accès facile aux multimédias ont transformé le quotidien des jeunes. Parallèlement, on peut...

Officiel : Christiano Ronaldo positif à la COVID-19

Quelques jours après sa participation à la rencontre contre la France en Ligue des Nations, l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a été testé...

Libération du Docteur Yghor Myrtho Figaro, kidnappé à Carrefour en début de semaine

Le Docteur Yghor Myrtho Figaro, enlevé lundi dernier, a été libéré par les ravisseurs dans la nuit du jeudi.Docteur Yghor Myrtho Figaro...

CORONAVIRUS : 34 membres du personnel de la Maison Blanche infectés

L'épidémie de coronavirus a infecté "34 membres du personnel de la Maison Blanche et autres contacts" ces derniers jours, selon une note...

Selon le Président Dominicain, Haïti représente un grand problème pour la République dominicaine et pour la région en général.

Abinader: "La RD ne peut pas être la solution à la crise en Haïti" Le Président de la République,...

More Articles Like This

- Advertisement -