Tuesday, August 4, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

18,446,065
Confirmés
Updated on August 4, 2020 12:53 am
11,470,826
Rétablis
Updated on August 4, 2020 12:53 am
697,202
Morts
Updated on August 4, 2020 12:53 am

Haïti MF Danielle Etienne: «Nous voulons apporter de la joie à Haïti»

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

 

Haïti se retrouve dans le groupe A contre le Costa Rica, le Panama et les États-Unis. Danielle Etienne (photo) dit qu’Haïti savoure l’opportunité d’affronter les trois côtés.

HOUSTON, Texas, mardi 21 Janvier 2020. (WWW.ZONE509.COM) – – Haïti participe au Championnat de qualification olympique féminin de la Concacaf pour la deuxième fois seulement, mais il y a un bourdonnement palpable autour de l’équipe qui possède certains des meilleurs jeunes talents de la Concacaf dans le sport féminin, comme FW Nerilia Mondesir, MF Melchie Dumornay et MF Danielle Etienne.

Après un match nul 1-1 avec le Canada lors d’un match amical lundi, Etienne estime qu’Haïti est sur le point de montrer qu’elle peut être l’une des meilleures équipes féminines de la région.

“Je crois que nous pouvons atteindre ce niveau”, a déclaré Etienne dans une interview exclusive avec Concacaf.com. «Nous avons tous des mentalités individuelles fortes, mais collectivement, nous sommes sur le même chemin. L’ambiance est très bonne au camp. Nous jouons un 4v4 à l’entraînement comme c’est la Coupe du monde. Nous sommes très motivés pour jouer ce tournoi. “

Haïti se retrouve dans le groupe A contre le Costa Rica, le Panama et les États-Unis. Etienne dit qu’Haïti savoure l’opportunité de faire face aux trois côtés.

«Nous nous préparons et travaillons dur pour améliorer notre équipe. Nous savons que chaque match sera une bataille car ce sont toutes de bonnes équipes. Nous respectons nos adversaires, mais nous ne les craignons pas », a expliqué Etienne.

Comme tous les Haïtiens, Etienne était très fier de voir les hommes d’Haïti courir avec enthousiasme vers les demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf 2019. Ajoutant à ce sentiment spécial était le fait que son frère aîné Derrick était un membre de cette équipe.

«Ce fut définitivement un moment de fierté. Je regarde mon frère. Voir l’équipe se débrouiller si bien était super et cela motive notre équipe. Voir sa joie a été un moment de fierté pour moi et ma famille », a déclaré Etienne.

Etienne, qui est une recrue de l’équipe féminine de l’Université Fordham, ajoute qu’elle n’a jamais peur de décrocher le téléphone pour parler boutique avec son frère.

«Je lui demande toujours son avis sur les choses. Il commentera mes jeux et je lui demande ses conseils sur les techniques et des trucs comme ça. Par exemple, il a utilisé les balles sur sa table de billard pour me montrer des choses sur le positionnement! C’est formidable d’avoir la chance d’échanger des idées avec lui », a déclaré Etienne.

Si Haïti atteignait la finale de la WOQ, cela signifierait une première place olympique pour l’équipe nationale féminine haïtienne. L’importance de cette réalisation ne sera pas perdue pour la jeune femme de 19 ans et ce qu’elle signifierait pour les hommes, les femmes, les garçons et les filles de son pays.

«C’est quelque chose dont j’ai toujours rêvé, jouer aux Jeux olympiques. Cela signifierait beaucoup. Nous devons nous rappeler que nous jouons pour l’ensemble d’Haïti lorsque nous entrons sur ce terrain. Le football est un gros problème en Haïti et nous voulons donc apporter de la joie au peuple haïtien », a déclaré Etienne.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Nassau-Bahamas: 21 migrants haïtiens rapatriés

21 migrants haïtiens, dont quatre mineurs, ont été rapatriés à Port-au-Price, Haïti ce matin depuis l'aéroport international d'Inagua. Le département...

Une rencontre d’apprentissage avec ISOC Haïti Par Livens Saint-Vil

Depuis 2007, j’ai commencé à travailler comme opérateur dans plusieurs radios de ma ville natale (Ouanaminthe, département du Nord ‘Est, Haïti). De...

Olivier Martelly proteste contre les déclarations dites diffamatoires de Max Attys

Le sieur Michel-Olivier Martelly proteste de la manière la plus véhémente et la plus catégorique contre les déclarations mensongères, calomnieuses et diffamatoires de l’actuel...

Daly Valet : Les lois haïtiennes !

Depuis bientôt une semaine, je suis en pleine immersion dans ce domaine du droit appelé  »Légistique ». La légistique est l’ensemble des méthodes et conventions de...

Garcia Delva et Jovenel Moïse dos à dos

Le régime en place continue d’enregistrer des défections en son sein. Contre toute attente, le sénateur Garcia Delva affirme avoir tourné le dos à...

More Articles Like This

- Advertisement -