Monday, November 30, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

63,133,225
Confirmés
Updated on November 30, 2020 5:16 am
43,121,392
Rétablis
Updated on November 30, 2020 5:16 am
1,466,210
Morts
Updated on November 30, 2020 5:16 am

Haïti : vaste coup de filet contre un réseau de trafic humain et pédophile

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Douze personnes ont été arrêtées dimanche dans une station balnéaire, où 33 femmes dont vingt mineures étaient sur le point d’être vendues.

La police haïtienne a arrêté 12 personnes dimanche dans une station balnéaire à proximité de Port-au-Prince, où 33 femmes dont vingt mineures étaient sur le point d’être vendues, selon les premières informations dévoilées par la justice.

Entassées dans une chambre. “Nous avons trouvé 33 filles, dont 20 mineures, entassées dans une chambre et, dans une autre, il y avait 12 personnes, quatre femmes et huit hommes, avec ce qui semble être de la marijuana et de la cocaïne”, a expliqué lundi matin Danton Léger, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, l’équivalent du procureur en Haïti. Dimanche après-midi, la police judiciaire, la brigade de protection des mineurs et le parquet de Port-au-Prince, assistés par des policiers des Nations unies, ont mené cette opération au Kaliko Beach Club, à 60 kilomètres de Port-au-Prince, après trois mois d’enquête.

“300 dollars par tête”. “La semaine dernière, nous avons eu l’information que des filles allaient être vendues 300 dollars par tête”, a affirmé Danton Léger, refusant de fournir davantage de détails quant au nombre de personnes impliquées car l’enquête est encore en cours. Selon les premiers témoignages recueillis par la police, les jeunes filles, certaines âgées d’à peine 13 ans, avaient été amenées dans le centre hôtelier sur la promesse d’une fête en mer.

[]

“Il n’y a aucun doute à avoir: ces gens sont suspectés de traite de mineurs et d’exploitation sexuelle”, a affirmé Garry Desrosiers, le porte-parole de la police nationale.

“Personne n’est à l’abri”. Dans la chambre occupée par les adultes, la police a saisi un ordinateur contenant des vidéos à caractère pédopornographique qui tendent à prouver que “ces gens étaient habitués à ce genre d’exploitation”, selon Danton Léger. “On ne joue pas: qu’ils aient beaucoup d’argent, qu’ils soient étrangers, il va y avoir des arrestations. Personne n’est à l’abri”, a menacé le procureur lundi matin, interrogé par téléphone par une radio locale.

Des peines de 7 à 15 ans de prison. Depuis le vote d’une loi à l’été 2015, toute personne reconnue coupable de traite d’êtres humains en Haïti est passible d’une peine de prison de sept à 15 ans et d’amendes maximales de 1.500.000 gourdes (un peu plus de 22.000 dollars américains).

[]

Mais Haïti figure toujours sur la liste noire du département d’État américain des pays pratiquant la traite de personnes, avec le Suriname, la Birmanie, Djibouti, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Soudan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan. Le dernier rapport américain sur la question, émis en juin 2016, souligne les “efforts minimes” du gouvernement haïtien pour identifier et aider les victimes.

Source: europe1.fr

 

[ajax_load_more id=”news” container_type=”div” post_type=”post” category=”society” tag=”society” scroll=”false” transition=”fade” button_label=”   More in News   “]

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une jeunesse marginalisée Par Livens SAINT-VIL

La révolution informatique et l’accès facile aux multimédias ont transformé le quotidien des jeunes. Parallèlement, on peut...

Officiel : Christiano Ronaldo positif à la COVID-19

Quelques jours après sa participation à la rencontre contre la France en Ligue des Nations, l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a été testé...

Libération du Docteur Yghor Myrtho Figaro, kidnappé à Carrefour en début de semaine

Le Docteur Yghor Myrtho Figaro, enlevé lundi dernier, a été libéré par les ravisseurs dans la nuit du jeudi.Docteur Yghor Myrtho Figaro...

CORONAVIRUS : 34 membres du personnel de la Maison Blanche infectés

L'épidémie de coronavirus a infecté "34 membres du personnel de la Maison Blanche et autres contacts" ces derniers jours, selon une note...

Selon le Président Dominicain, Haïti représente un grand problème pour la République dominicaine et pour la région en général.

Abinader: "La RD ne peut pas être la solution à la crise en Haïti" Le Président de la République,...

More Articles Like This

- Advertisement -