Wednesday, May 5, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

155,667,379
Confirmés
Updated on May 5, 2021 5:07 pm
133,809,197
Rétablis
Updated on May 5, 2021 5:07 pm
3,250,519
Morts
Updated on May 5, 2021 5:07 pm

Journée mondiale de la liberté de la presse

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

La propagation de la pandémie du Covid-19 en a fait naître une nouvelle, celle de la désinformation, où de dangereux conseils de santé côtoient les théories conspirationnistes les plus folles. Le remède, c’est la presse : des informations et des analyses vérifiées, scientifiques et fondées sur des faits.

Message du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres

Thème 2020 : le journalisme sans crainte ni complaisance

Le 3 mai, des célébrations nationales et locales de la Journée mondiale de la liberté de la presse auront lieu dans le monde entier. Certains de ces événements prendront la forme de débats et d’ateliers en ligne. L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) lancera une campagne mondiale dans les médias et sur les réseaux sociaux. Elle mettra l’accent sur les mesures à prendre pour garantir l’indépendance du journalisme.

Dans le cadre de cette journée, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) organise plusieurs événements d’envergure en ligne :

Le journalisme subit aujourd’hui de nombreuses pressions de la part d’acteurs qui tentent de s’accaparer ou d’intimider les médias afin d’entraver les journalistes dans leur travail quotidien et, ce faisant, d’influencer la circulation de l’information. Simultanément, à travers le monde, des individus mettent en place des stratégies efficaces pour faire face aux menaces anciennes et récentes qui pèsent sur l’indépendance des médias. La Journée mondiale de la liberté de la presse 2020 est l’occasion de présenter ces stratégies, de les célébrer et d’en tirer les enseignements, mais aussi d’aborder des questions telles que :

  • la sécurité des journalistes et la question de l’impunité
  • l’indépendance des médias et des journalistes
  • l’égalité des genres au sein des médias

La Conférence mondiale sur la liberté de la presse

La Haye, Pays-Bas, 18-20 octobre 2020

Organisée chaque année depuis 1993, la Conférence mondiale de la liberté de la presse offre aux journalistes, aux représentants de la société civile, aux autorités nationales, aux universitaires et au grand public l’occasion de discuter des nouveaux défis qui se posent à la liberté de la presse et à la sécurité des journalistes et de travailler ensemble à l’identification de solutions.

À la lumière de l’épidémie de COVID-19, le Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas, en étroite consultation avec l’UNESCO, a décidé de reporter la Conférence pour la journée mondiale de la liberté de la presse 2020. L’UNESCO et les Pays-Bas avaient prévu de tenir la Conférence pour la Journée mondiale de la liberté de la presse, du 22 au 24 avril 2020 au World Forum de La Haye. La conférence est maintenant prévue du 18 au 20 octobre 2020 au même endroit.

Il s’agira d’une célébration conjointe de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai) et de la Journée internationale de la fin à l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes (2 novembre). La principale préoccupation des organisateurs est de garantir la santé de toutes les personnes concernées et d’assurer un niveau élevé de participation des parties prenantes dans le monde entier.

Une annulation de l’événement aurait signifié manquer une occasion d’attirer l’attention sur la liberté de la presse. La Conférence mondiale sur la liberté de la presse est la plus grande célébration mondiale de la liberté de la presse, et est organisée par l’UNESCO en coopération avec les États membres depuis 1993. L’UNESCO et le Royaume des Pays-Bas veulent tous deux s’assurer que cette tradition et cet héritage se perpétuent.

En outre, la planification de la conférence était bien avancée, avec plus de 1 000 participants inscrits et 60 sessions confirmées prévues sur trois jours. Le programme comprenait, entre autres, le tout premier forum international des acteurs juridiques, une conférence universitaire sur la sécurité des journalistes, un festival de la liberté de la presse destiné aux jeunes et la cérémonie de remise du Prix Mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano. Les plus importants réseaux d’acteurs des médias avaient déjà confirmé leur participation. Les organisateurs de la conférence invitent tous les partenaires à poursuivre leur engagement dans le cadre de cet événement et s’efforceront de garantir le même programme avec un niveau de participation encore plus élevé en octobre.

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez consulter la Foire aux questions (FAQ) sur le site de l’UNESCO.

Historique et objectifs

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias.

Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet:

  • de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse,
  • d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde,
  • de défendre l’indépendance des médias et
  • de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Terrible accident de la circulation à Arcahaie : 21 morts et une trentaine de blessés

Arcahaie , le 28 avril 2021.(WWW.ZONE509.COM)--* Deux véhicules de transport en commun sont entrés en collision à...

L’exécutif promet un référendum constitutionnel inclusif selon Patrick Chrispin

Cap-Haïtien, vendredi 23 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le conseiller politique du président de la République d'Haïti, M Jean Willio Patrick Chrispin rassure tous les...

Haïti : trois des sept religieux catholiques enlevés ont été libérés

Sept religieux catholiques ont été kidnappés le 11 avril, près de Port-au-Prince. Les deux Français qui appartenaient au groupe ne font pas...

A Haïti, la « descente aux enfers » de la population face à la violence

Port-au-Prince, mercredi 21 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-L’Eglise refuse de payer la rançon des sept ecclésiastiques, dont deux Français, enlevés par un gang, et...

La Police évite l’affrontement à Martissant

Port-au-Prince, mercredi 21 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Les autorités policières haitiennes ont pris le soin d’éviter tout affrontement avec les gangs de...

More Articles Like This

- Advertisement -