Sunday, March 7, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

117,120,303
Confirmés
Updated on March 7, 2021 4:13 am
92,671,154
Rétablis
Updated on March 7, 2021 4:13 am
2,600,860
Morts
Updated on March 7, 2021 4:13 am

Jovenel Moïse charge l’ONU contre l’opposition et défend la réforme constitutionnelle

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Le chef de l’Etat est accusé de s’être durci à tel point que «la peur de la population en général est d’un niveau qui n’a pas été connu depuis l’ère Duvalier».NATIONS UNIES, New York, USA – ((WWW.ZONE509.COM))-Le président d’Haïti, Jovenel Moise, a inculpé ce lundi au Conseil de sécurité de l’ONU l’opposition à son gouvernement et a défendu son plan de réforme de la Constitution, tandis que les Nations Unies ont mis en garde contre la grave crise politique à la campagne.

Dans une intervention par visioconférence, Moise a insisté sur la légitimité de son gouvernement, malgré le fait que les groupes d’opposition ont cessé de reconnaître son autorité, considérant que son mandat a pris fin le 7 février et ont nommé un «président par intérim». «Dans le strict respect du mandat constitutionnel de cinq ans qui m’a été confié par le peuple haïtien, je poursuis des réformes structurelles essentielles pour la consolidation des avancées démocratiques et la préservation de l’État de droit», a déclaré le président, qui a accusé les groupes d’opposition d’essayer pour déstabiliser le pays et prendre le pouvoir.

Moise a souligné que “la nécessité d’une nouvelle Constitution est notée depuis longtemps” et que tout le pays l’exige, il prévoit donc de poursuivre son projet de tenir un référendum en avril prochain pour approuver une nouvelle Magna Carta, puis , en septembre, organisent les législatives reportées depuis 2019 et celles présidentielles, dans lesquelles on suppose qu’il ne sera pas candidat.

En raison du report des élections législatives de 2019, le Parlement n’a pas été renouvelé, qui est pratiquement fermé depuis janvier 2020, une circonstance qui a permis à Moise de se prononcer par décret depuis lors. Ces dernières semaines, Haïti a vu la crise politique s’installer, après que Moise a limogé trois juges de la Cour de cassation, accusés par le président d’avoir planifié un coup d’État, et qu’il y a eu de grandes manifestations dans son contre.

Derrière tout cela, a fait valoir Moise, se cachent des “oligarques puissants” et une “opposition radicale” qui, a-t-il dénoncé, a créé des gangs armés dans lesquels des trafiquants de drogue se sont infiltrés dans une “branche de police voyous connue sous le nom de Fantom 509” qui a conduit à protestations soudaines dans toute la capitale et attaque des propriétés gouvernementales.

Il a également nié les attaques contre des journalistes et assuré que «des personnes déguisées en journalistes» se consacraient à attaquer les forces de police. “Les tentatives violentes répétées de renverser le gouvernement constitutionnel par des personnes corrompues ont provoqué une situation très difficile” et “face à ce chaos, le gouvernement a dû retirer ses gants”, a-t-il déclaré dans une intervention de plus de 20 minutes malgré la fait qu’ils ne lui ont donné que cinq minutes.

Auparavant, lors de la même réunion du Conseil de sécurité, l’envoyée de l’ONU pour Haïti, Helen La Lime, a mis en garde contre la gravité de la crise dans ce pays et a défendu que la solution consistait à rechercher des compromis et à organiser prochainement des élections “crédibles” et “transparentes”. .

Après l’intervention inhabituelle de Moise, plusieurs pays membres du Conseil de sécurité – dont les États-Unis – se sont déclarés préoccupés par certaines des mesures prises par ce gouverneur, parmi eux ayant décidé de révoquer les juges de la Cour de cassation et de rester en fonction. Le Gouvernement sur la base de décrets.

LES USA SONT EXPÉRIMENTÉS

Les Etats-Unis ont exprimé lundi leur exaspération avec Moïse et confirmé que le soutien qu’ils ont reçu de l’administration Donald Trump n’existe plus.

Au nom des États-Unis, l’Ambassadeur Jeffrey DeLaurentis a rappelé au Conseil de sécurité que les élections législatives en Haïti devraient avoir lieu en octobre 2019, et qu’avant et après cette date, cet organe onusien «a demandé à plusieurs reprises aux acteurs politiques haïtiens de se rassembler, mettez de côté leurs différences et trouvez une voie à suivre. ” “Ils ont choisi de ne pas le faire”, a ajouté DeLaurentis, notant que la Maison Blanche “craint que la période prolongée de gouvernement par décret d’Haïti se poursuive”.

Parmi les rapports séparés qui analysent ce qui se passe en Haïti, il y a un de Defend Haiti’s Democracy qui note que sous Moise “les violations systématiques des droits de l’homme se sont intensifiées de façon spectaculaire”.

«Les massacres, les enlèvements et les meurtres à motivation politique sont devenus un mode de vie pour les Haïtiens ordinaires», dit ce rapport qui, comme d’autres, soutient que «la peur parmi la population générale est d’un niveau qui n’a pas été connu depuis l’ère Duvalier».

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

UN NOUVEAU COMITÉ À LA TÊTE DE L’ASSOCIATION DES JOURNALISTES SPORTIFS DU HAUT-ARTIBONITE

Les membres du Conseil Électoral de l'Association des Journalistes Sportifs du Haut-Artibonite ont installé, ce samedi 06...

Joseph Mathieu, ami personnel de Jovenel Moïse et Peterson Benjamin, 3ème chef de gang de Village de Dieu arrêtés pour trafic de drogue

Port-au-Prince, vendredi 05 Mars 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Un trafiquant de drogue condamné qui a sauté sa probation et un membre présumé d'un gang pensaient...

L’APN du Cap-Haïtien a désormais son propre corps Anti-incendie

Cap-Haïtien, mercredi 03 Mars 2021. (WWW.ZONE509.COM)-La Direction Générale de l'Autorité Portuaire Nationale (APN) de concert avec la direction du Cap-Haïtien a procédé...

Urgent : L’église Catholique Notre Dame de Lourdes de Belladère est en feu

Selon un SOS lancé par les autorités municipales de Belladère, l’église Catholique Notre Dame de Lourdes de ladite commune est actuellement en...

Le chef de file du MTV, Reginald Boulos, veut négocier le départ du president

Port-au-Prince, lundi 01 Mars 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le chef de file du Mouvement pour la Transformation et la Valorisation d’Haiti...

More Articles Like This

- Advertisement -