Sunday, September 20, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

31,072,134
Confirmés
Updated on September 20, 2020 12:39 pm
22,437,880
Rétablis
Updated on September 20, 2020 12:39 pm
962,693
Morts
Updated on September 20, 2020 12:39 pm

La pédagogie du vodou à travers le rap haïtien

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

En ces temps ou le rap dérape dans ses fonctions premières, il ne suffit pas de lancer des pierres contre ces artistes pervers ou ces pseudo vedettes qui font tristement recette avec des mots creux, il faut commencer par saluer le talent, le travail et la contribution positive de ceux et celles qui n’ont pas su bénéficier d’autant d’auditoire et de gloire. De la génération de Georges Lys Hérard (Master Dji) à nos jours, on assiste depuis quelques années à une sorte de migration esthétique, poétique et sociologique de la musique rebelle et révolutionnaire des rappeurs, vers la vision engagée qu’a toujours nourrie le vodou.

Plus que certains groupes musicaux de tendances racines tels : Wawa, Racine Mapou de Azor, Boukman Eksperyans, Boukan Ginen, Ram, Kanpèch, Alovi Yawe, Ram et tous les autres noms de ce répertoire racine, on retrouve certains tubes sortis dans les ghettos en Haïti, qui portent des couleurs du vodou, et dont les messages qui composent le projet dans son ensemble, sont très pertinents.

Quelles sont les relations profondes entre le vodou et les mouvances du Rap en Haïti ? Quels sont les artistes du Rap Kreyol à ne s’initier dans le vodou en Haïti ? Quelles sont les revendications et les problématiques socio, économiques et culturelles partagées entre les traditions ancestrales et le rap comme mouvement social ?

Une maitrise presque parfaite des connaissances sur les savoirs esthétiques, ésotériques et géographiques dans les traditions populaires et ancestrales du peuple haïtien. À écouter, et à réécouter pour bien apprécier la créativité, l’originalité et l’authenticité dans certains groupes de la nouvelle génération de Rap Kreyol, qui chantent dans une autre forme de protocole et de parabole.

Quand Barikad nous réapprend les leçons de « Bois Caïman » dans « Jiskbou » !

Des groupes comme « Barikad Crew » avec ses couleurs confondues aux symboles des « Bizango » noir et rouge, en dehors de la musique phare « Jiskobou » qui profite du talent de Réginald Georges pour célébrer la cérémonie de Bois Caïman de 1791. « Jiskobou » est une célébration de la mobilisation et de la détermination. Cette musique laisse certainement très peu de frontières entre la politique, le social, l’éducation et le culturel dans les mots qui composent le texte autant que dans les images qui illustrent la chanson.

La bande d’Izolan et de Fantom parmi les survivants de plusieurs drames, nous laisse entrevoir dans ses différentes autres productions, un fort attachement avec les traditions ancestrales, jusqu’à se convertir comme un groupe en « T », dans ses meringues de carnaval titrées : « Travail 2016, Tòf 2013, Terapi 2014, Toutouni 2015, Teyat 2010, Tann jou paw 2017 ».

Sans aller en profondeur dans cette démarche hautement créative, qui pourrait bien ouvrir de nouvelles voies à ces deux tendances largement marginalisées, contentons-nous de présenter quelques-unes des pièces sélectionnées dans le rap kreyol haïtien, qui portent les couleurs du vodou, dans la forme et dans le fonds.

Asap Fresh offre un pèlerinage ésotérique ou touristique dans « Balèn Bouji »

Le groupe rap Asap Fresh détient en 2017 la palme de la meilleure composition dans la musique haïtienne abordant le terme vodou par sa chanson titrée « Balèn Bouji ».

Une radiographie des pratiques et des mythes qui accompagnent ce champ est subtilement proposée dans les « lyrics ». « Flow », « show », et les mots se bousculent entre des rimes, dans une logique d’actions et de réactions sur fond de résistance bâtie à partir des connaissances des lakou.

Il est possible de revisiter les villes hautement mystiques d’Haïti, avec leurs spécificités dans le vodou guérisseur, guerrier, justicier, etc.

« Leogane, Jacmel, genlèw poko al janrabèl. Sanble pa janm al pòtapiman. Genlèw poko wè jan la bèl. Lèm Ansafolè map fè maji ? ». De nombreux termes et thèmes dans le vocabulaire du vodou ont été présentés dans les lyriques de ce jeune groupe. « Lakou, lougarou, kafou, etc. ».

Balèn Bouji [Video & Lyrics / Download] – Asap Fresh & G Shyt

 

Blaze One propose la médecine traditionnelle dans « Remèd fèy »

Dans l’album « Istwa Dayiti » de Blaze One dans le régistre de Rap Kreyol, on retrouve la chanson « Remèd fèy », qui fait un véritable plaidoyer sur la médecine traditionnelle en Haïti pour le bien-être collectif. Plusieurs maladies sont répertoriées dans les lyriques portées par le souffle des artistes interprètes en chemises karabela défilant entre des marchés des feuilles ou des champs qui incarnent la nature sauvage d’Haïti. Une grande contribution dans la promotion positive de ce genre musical. Dommage que plusieurs années après sa mise en ligne sur les réseaux sociaux, cette musique ne dépasse pas même pas un millier de vue.

« La nati se pan ou. Chèche konn enpòtans plant yo. Medikaman ak fèy. Ki ka geri malady o !” L’accouchement des femmes, les infections.

Dener Ceide dans les méandres de la chance dans : « Sele Bride »

Arrive également la chanson « Sele Bride » de Dener Ceide, qui sans citer une fois les lwa, propose pourtant si bien une autre forme de sagesse des lakou de chez nous.

« Mpral pran chans mwen pou demen mpa di te gen deven.. », cela fait penser certainement aux pratiques dans le vodou autour des « pwen », « benyi chans », etc. Plus loin le musicien international d’origine haïtienne demande le passage en ces termes : « Louvri, louvri pou mwen. Louvri baryè… Kalfou m gen poum janbe…», comme dans un dialogue avec l’esprit de « Legba mèt kalfou ».

« Di mwen sa ki bon kip a janm pran tan ! », tel est le principal message de sagesse pour inviter la nouvelle génération à ne pas entrer en compétition avec la rapidité des technologies de nos jours.

PNPPY ou la dernière option de résistance à travers les racines, hors de la capitale !

Pral nan peyanm pou yo (PNPPY) de Trouble Boy est une musique qui invite à l’action et au retour dans les racines ancestrales comme source d’énergie à la fois défensive et offensive.

Entre vodou et modernité, la bouteille de piment de Guedé se sert dans les repas, lors d’un dialogue entre copains, tout en relevant certains stéréotypes sur les gens vivant dans les provinces, et ceux de la ville, jusqu’aux hauteurs de la commune de Pétion-ville, dans un questionnement.

Le chanteur vedette ne passe par quatre chemins. « Pral nan peyanm pou yo ! ». Il trace toute sa trajectoire pour retrouver les mornes, les provinces de ses parents, les racines de son égrégore, les réserves de son énergie ancestrale. La beauté du pays est célébrée dans ses jours majestueux, sans négliger les rituels.

Les pouvoir de la terre, du feu, de l’air et de l’eau, les sites naturels et mystiques, les saints et les lwa sont interpellés dans cette chanson au refrain évocateur qui célèbre l’haïtianité dans ses rapports de force, justice, sécurité et vérité.

Pral Nan Peyanm Pou Yo (Video+Lyrics) – Trouble Boy

 

Des créations hybrides entre le Rap et les Racines mériteraient bien un premier festival digne du nom pour dire non à la marginalisation de la musique engagée !

Une musique hautement symbolique. Des textes qui respectent la diversité culturelle et les valeurs ancestrales. Les vidéos qui accompagnent ces chansons ne font point violence sur l’esprit et la foi des uns et des autres de l’autre côté des lakou.

Ces créations hybrides entre le Rap et les Racines méritent une étude plus approfondie et des publications qui pourraient aider dans l’histoire de la musique haïtienne et dans l’enrichissement du prochain musée national de la musique haïtienne.

Niska ft Lòlò [Boukman Experyans] – Vèvè Lokal [Video.Lyrics]

Bravo messieurs à ces nouvelles sambas ! Ces enfants de nos lakou qui n’ont point de honte à parler « Jiskobou »de balèn, de bouji, de remèd fèy, de peyanm entre autres ! Le vodou dans le Rap, une autre façon d’éduquer la population haïtienne tout en célébrant l’authenticité de la culture nationale.

Avec des messages aussi profonds, pédagogiques, utilitaires et rassembleurs, en ces temps de « changement », ce mélange de Rap et de vodou, dans une démarche d’engagement aurait certainement beaucoup à apporter dans le cadre des grandes campagnes de sensibilisation de la population, pour ainsi rapprocher les deux bouts entre « Kita » et « Nago », loin de la violence des esprits « Petro » dans la première République de la Caraïbe !

Dominique Domerçant

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Dossier sécurité : Joseph Jouthe se montre complaisant envers les Fantômes 509

  Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Précisant d’emblée qu’il...

LA REINE ELIZABETH II PERD SON TRÔNE À LA BARBADE

Le micro-Etat des Caraïbes va s'affranchir de sa sujétion à la Couronne britannique et devenir une république d'ici fin novembre 2021.La Barbade,...

Nouvel ambassadeur haïtien accrédité auprès de la CARICOM

Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Le Secrétaire général de la CARICOM, l’Ambassadeur Irwin LaRocque, a exprimé son désir de voir Haïti accroître...

Des policiers du groupe » Fantôme 509″ ont saccagé la capitale

Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Une vingtaine de véhicules de service de l’État ont été incendiés, à Port-au-Prince, le samedi, 12 septembre,...

Haïti: une manifestation de policiers paralyse la capitale

Plusieurs centaines de policiers et de sympathisants ont défilé, majoritairement cagoulés et en armes, dans Port-au-Prince lundi 14 septembre pour exprimer leur...

More Articles Like This

- Advertisement -