Wednesday, January 27, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

100,932,703
Confirmés
Updated on January 27, 2021 7:40 am
72,755,999
Rétablis
Updated on January 27, 2021 7:40 am
2,169,711
Morts
Updated on January 27, 2021 7:40 am

La République dominicaine exhorte l’ONU à maintenir sa présence en Haïti

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

((WWW.ZONE509.COM)-Le ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine, Roberto Álvarez, a demandé lundi au Conseil de sécurité des Nations Unies de maintenir le mandat du Bureau intégré de l’agence en Haïti, compte tenu de la situation de crise sociale et économique que vit le pays voisin.

Lors de son discours à la réunion de l’organe onusien, retransmis en direct, le ministre des Affaires étrangères a affirmé que le pays maintiendra sa politique de collaboration avec Haïti mais qu ‘”il n’y a pas et ne peut pas y avoir de solution dominicaine à la situation haïtienne”.

“Le gouvernement dominicain appelle la communauté internationale à fournir au peuple haïtien l’aide humanitaire dont il a tant besoin et les ressources nécessaires pour pouvoir investir dans les infrastructures et dans la création d’emplois”, a expliqué le ministre.Álvarez a souligné l’inquiétude de la République dominicaine face à la crise sociale, sanitaire et politique que traverse le pays voisin, avec lequel il partage le territoire de l’île d’Hispaniola, et a rejeté le départ prématuré du bureau (Binuh, pour son acronyme en français) sans avoir au préalable atteint les conditions appropriées.

En ce sens, il a évoqué la stagnation de la tenue d’élections et l’absence de consensus sur un agenda politique commun définissant un nouveau cycle électoral.

“Pour cette raison, nous exhortons la communauté internationale à jouer un rôle plus actif dans l’organisation de ce processus et à étendre le mandat de Binuh, en lui fournissant également les ressources nécessaires à son bon fonctionnement”, a-t-il déclaré.

Pour Álvarez, “Binuh doit faciliter un large pacte politique en Haïti qui garantisse la tenue d’élections législatives, qui est la tâche la plus urgente” selon lui.

De même, la chancelière a souligné que «les frontières partagées impliquent que les processus politiques et sociaux ont un impact significatif sur l’autre», ajoutant que «le succès des politiques de santé ou de défense passe par une coordination binationale».

“Le bon voisinage entre les deux pays ne peut jamais porter atteinte au principe du strict respect du droit dominicain et international”, a déclaré le ministre, qui a insisté sur le fait que “compte tenu de la condition d’Haïti, le soutien de la communauté internationale et du organisations multilatérales ». Lors de la réunion de lundi du Conseil de sécurité de l’ONU, le rapport sur Haïti préparé par Helen La Lime, représentante du secrétaire général de l’ONU, a été rendu public et l’éventuelle prolongation du mandat de Binuh a été discutée.

Le Bureau des Nations Unies en Haïti a commencé ses travaux en octobre 2019 dans le but de conseiller le gouvernement haïtien pour atteindre la stabilité politique et la bonne gouvernance, y compris la réglementation des lois. Haïti traverse une instabilité politique, économique et sociale persistante depuis 2018, qui a contraint le report des élections législatives prévues à l’automne 2019.

Comme ces élections n’ont pas eu lieu, le Parlement a été fermé en janvier dernier et, depuis lors, Moise a gouverné par décret, même s’il a promis vendredi dernier que les élections auraient lieu “dans les prochains mois” et a appelé à l’unité nationale pour changer la situation difficile politique et économique de la nation.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

La ministre du MAST révoqué suite à la récente manifestation du G-9

Port-au-Prince, mardi 26 janvier 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Encore des changements au sein du gouvernement de Joseph Jouthe. En effet,...

Jovenel Moïse et son équipe empruntent une mauvaise voie, estime le RNDDH

Port-au-Prince, mardi 26 janvier 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a dénoncé dans sa dernière publication « un climat...

Une task force contre le kidnapping

Une force opérationnelle pour combattre le kidnapping a été récemment constituée, a annoncé ce lundi 25 janvier 2021 le président haïtien, M...

L’ANMH critique le pouvoir en place sur une situation de « délitement de la démocratie »

Port-au-Prince, lundi 25 Janvier 2021. (WWW.ZONE509.COM)-L’association des propriétaires de médias regroupant les principales entreprises de presse de la capitale a exprimé sa...

Le Ministère de l’Éducation condamne les enlèvements et les attaques contre les écoles

Port-au-Prince, lundi 25 Janvier 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Dans une note, le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) condamne les derniers...

More Articles Like This

- Advertisement -