Thursday, April 15, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

138,927,001
Confirmés
Updated on April 15, 2021 5:35 am
111,660,471
Rétablis
Updated on April 15, 2021 5:35 am
2,987,914
Morts
Updated on April 15, 2021 5:35 am

Le capitalisme racial et la trahison d’Haïti

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Domination des multinationales et des capitalistes locaux «à la peau claire» – c’est l’histoire d’Haïti illustrée par un événement récent. Au lendemain de l’érosion complète de sa légitimité constitutionnelle déjà très mince, le président haïtien Jovenel Moïse a donné des quantités importantes de terres du pays à un magnat à la peau claire travaillant avec Coca-Cola.

Selon la plupart des autorités et institutions constitutionnelles haïtiennes, le mandat présidentiel de Moïse a pris fin le dimanche 7 février 2021. Mais le lendemain, Le Moniteur – le journal officiel de la République d’Haïti – a publié un décret présidentiel faisant don de 8 600 hectares de terres agricoles du pays se réserve pour produire de la stévia, ingrédient principal des boissons sans sucre de Coca-Cola.

Parallèlement à des terres dans les régions de l’Artibonite et du Plateau Central, Moïse a investi 18 millions de dollars pour une nouvelle zone d’exportation agro-industrielle gratuite gérée par la famille Apaid. Il est scandaleux, note le groupe de la société civile.

Le Regroupement des Haïtiens de Montréal contre l’occupation d’Haïti, que l’État offre des terres à une entreprise produisant pour Coca-Cola plutôt que d’investir dans la production alimentaire locale dans un pays où près de 42% de la population, soit quatre millions de personnes, souffrent de faim aiguë. Que la «Zone Franche Agro Industrielle d’Exportation de Savane Diane», officiellement nommée ou non, progresse, le décret est un exemple frappant de «capitalisme racial» en Haïti et pourquoi Washington et Ottawa ont joué un rôle dans le maintien de Moïse en place. Contrairement à la plupart des Haïtiens, la famille Apaid ne descend pas d’Africains esclaves.

Né aux États-Unis, André Apaid Jr. est propriétaire d’un atelier de misère d’origine libanaise.Apaid a dirigé le Groupe des 184 – prétendument développé par l’Institut républicain international américain – en opposition au gouvernement de Jean Bertrand Aristide.

Il aurait également financé les forces paramilitaires dirigées par le trafiquant de drogue condamné Guy Philippe, dont les attaques ont donné le prétexte aux forces américaines, françaises et canadiennes d’évincer Aristide en 2004 (quelques jours après que Philippe a déclaré à une radio locale en 2007 qu’Apaid avait financé ses forces, le L’Agence américaine de lutte contre la drogue a fait une descente au domicile de Philippe dans la ville des Cayes sur la côte sud).

Au moment du coup d’État, Apaid a également financé et armé un gang de la communauté pauvre de Cité-Soleil dirigée par Thomas «Labanye» Robinson pour tuer des partisans de Fanmi Lavalas, un parti politique social-démocrate anciennement dirigé par Aristide. L’avocat américain Thomas Griffin a interviewé des dirigeants et des policiers de Cité Soleil qui ont déclaré qu’Apaid avait «acheté» Labanyè avec un paiement de 30 000 $ US. Il aurait également permis à l’épouse de Labanyè de se rendre aux États-Unis et «empêche la police d’arrêter le chef de gang». Divers professionnels et hommes d’affaires ont dit à Griffin qu’Apaid était «le vrai gouvernement en Haïti».

Lors du coup d’État de 1991-1994 contre Aristide, le père d’Apaid Jr., André Apaid Sr., était «l’un des principaux lobbyistes aux États-Unis» pour la junte militaire. Auparavant, Apaid Sr. était «proche du dictateur« Baby Doc »Duvalier». Sous le régime de Jean-Claude Duvalier, Apaid Sr. a fondé Alpha Sewing.

Dans les années 1970, alors que la population haïtienne était effrayée et que les perspectives économiques dans les campagnes étaient désastreuses, «Baby Doc» a développé un secteur de rassemblement à bas salaires relativement prospère. Alpha Sewing est finalement devenu le plus grand opérateur d’ateliers clandestins du pays, et la firme s’est montrée hostile à tout effort visant à augmenter le salaire minimum. L’un des hommes les plus riches d’Haïti, Apaid Jr. est un leader parmi la communauté d’origine moyen-orientale qui domine actuellement l’économie.

Des hommes d’affaires bien connectés de la classe supérieure haïtienne, notamment Gilbert Bigio, Sherif Kedar Abdallah, Reginald Boulos, Dimitri Craan et Reynold Deeb Saïeh, travaillent avec des propriétaires d’ateliers de misère nord-américains et dominicains, des industriels et d’autres oligarques. Apaid, par exemple, était le principal sous-traitant haïtien du fabricant de t-shirts montréalais Gildan Activewear, qui a une présence importante en Haïti.

En avril 2009, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a visité une usine Apaid pour vanter son partenariat avec Gildan comme un modèle important pour le développement économique haïtien (Apaid a été invité à une conférence du gouvernement canadien sur Haïti à Montréal en présence de l’ancien premier ministre Paul Martin. ans plus tôt).Washington a été important pour les descendants des Moyen-Orientaux qui dominent l’économie haïtienne. En partie pour supplanter l’influence européenne, Washington a facilité la migration arabe vers Haïti à la fin des années 1800.

Au début du XXe siècle, 60 pour cent des marchandises importées vendues à la paysannerie haïtienne provenaient de fabricants américains qui fournissaient des intermédiaires syriens. Lorsque la violence a ciblé la communauté syrienne, les autorités américaines ont plaidé en leur faveur. L’un des éléments motivant les relations entre les États-Unis et les migrants arabes en Haïti était que, jusqu’à ce que les États-Unis réécrivent la Constitution d’Haïti en 1918, les étrangers ne pouvaient pas posséder de terres.

Cela a incité certains hommes d’affaires européens, en particulier des Allemands, à se marier dans des familles métisses importantes pour pouvoir posséder des biens. Mais les capitalistes américains étaient désavantagés par rapport à leurs homologues européens. La politique raciale américaine considérait quelqu’un de noir s’il n’avait qu’une «goutte» de sang africain.

Ainsi, même épouser une Haïtienne cultivée, de la classe supérieure et métisse était considéré comme inacceptable par la plupart des capitalistes américains blancs. En effet, les intérêts américains ont contourné cette dynamique en travaillant avec des migrants du Moyen-Orient – et cet héritage de racisme explique encore une grande partie de ce qui se passe en Haïti aujourd’hui. Jovenel Moïse doit partir. Il en va de même pour le système «capitaliste racial» des oligarques locaux à la peau claire travaillant avec des puissances étrangères qui soutiennent son règne.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

La démission de Jouthe serait liée à des conflits internes

Port-au-Prince, mercredi 14 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-La démission du Premier Ministre Joseph Jouthe soulève beaucoup de questions au...

Haïti : Joseph Jouthe, quitte son poste de premier ministre

Port-au-Prince, mardi 13 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le premier ministre haïtien, Joseph Jouthe, a présenté sa démission au président Jovenel Moïse qui l'a...

Sept religieux catholiques, dont deux Français, ont été enlevés ce dimanche à Port-au-Prince

Port-au-Prince, Dimanche 11 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le groupe a été enlevé dans la matinée près de la capitale Port-au-Prince, selon le porte-parole de...

Trois présumés bandits arrêtés par la police de la Grande-Rivière du Nord

Cap-Haïtien, Samedi 10 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Richardson Césaire, John Berlin, et Graine-Garçon Mondésir sont trois...

Lancement officiel du projet ” Leve Kafe” dans la commune de Baptiste

Baptiste, département du Centre, Jeudi 08 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Accompagné de la Première dame de la République, Martine Moise, de la ministre des...

More Articles Like This

- Advertisement -