Wednesday, September 22, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

230,774,275
Confirmés
Updated on September 22, 2021 6:13 pm
205,708,956
Rétablis
Updated on September 22, 2021 6:13 pm
4,730,444
Morts
Updated on September 22, 2021 6:13 pm

Le GARR condamne la mort d’un migrant haïtien à Ouanaminthe, suite à des violences policières

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Port-au-Prince, jeudi 13 Mai 2021.(WWW.ZONE509.COM)-Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a appris avec la plus grande consternation le décès d’un jeune migrant haïtien suite à des actes de brutalité dont il a été victime de la part de policiers appartenant à une unité spécialisée de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

L’incident est survenu à Ouanaminthe (Nord-est), commune frontalière avec Dajabón, le samedi 8 mai 2021.Selon les faits rapportés par des organisations et des médias locaux, le citoyen haïtien connu sous le nom de Péguy Siméon vivait depuis quelques années en République dominicaine. Arrivé à Ouanaminthe où il a été rapatrié, il voulait se rendre dans sa communauté d’origine à Port-Margot (Nord).

Mais faute de moyens pour payer le transport, il est monté sur le toit d’un autobus qui s’apprêtait à transporter un groupe de missionnaires catholiques. Pris de peur car ne connaissant pas Péguy, ils ont fait appel aux agents de la Police dont l’un a d’abord maitrisé le jeune homme sans défense et l’a propulsé du haut de l’autobus.

Malgré cette chute fatale face contre terre et presqu’inconscient, un autre policier a continué à le tabasser à coups de matraques, selon une vidéo circulant sur les réseaux sociaux. Transporté d’urgence au centre hospitalier de Ouanaminthe, il est décédé quelques heures après.

Le GARR condamne fermement le comportement très reprochable de ces policiers dont leur mission première consiste à « protéger et servir » la population.

Frapper à mort une personne menottée, sans défense et qui ne représente aucune menace pour des policiers armés et en nombre supérieur traduit clairement une volonté explicite de ces derniers à maltraiter les citoyens-nes qu’ils sont censés protéger. C’est une violation grave des droits de l’homme que le GARR dénonce de toutes ses forces.

Il profite pour attirer l’attention de l’opinion publique sur cette tendance qui n’est pas nouvelle, mais très inquiétante de certains policiers qui se comportent en bourreaux en mettant de côté toute notion d’humanité et de compassion et utilisent une violence démesurée contre la population.

Par ailleurs, il exhorte les autorités policières à diligenter une enquête et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour que les auteurs de cet acte lâche soient traduits par devant la justice.

Le GARR présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de la victime. Il profite pour rappeler que les migrants sont des personnes ayant des droits et qui méritent protection à la fois dans les pays hôtes, et aussi dans leur propre pays. Ils ne doivent en aucun cas être l’objet de discrimination, de rejet ni de mépris.

Il appelle aussi la population à faire preuve de solidarité non seulement envers les migrants, mais aussi envers toute personne en difficulté, quelle que soit son origine, qui mérite une assistance quelconque, afin que ces genres d’événements regrettables ne se reproduisent plus dans notre société.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une Haïtienne atteinte d’un cancer en phase terminale peine à rentrer en Haïti: son visa expiré ne lui permet pas de partir

Santiago de Chili, Jeudi 16 Septembre 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Avec un statut irrégulier d'immigré, il...

Affaire de communication téléphonique avec Joseph Félix Badio, Dr Ariel Henry apporte des éclaircissements

Port-au-Prince, Jeudi 16 Septembre 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le Bureau du Premier ministre tient à clarifier, une fois pour toutes, cette affaire de communication téléphonique...

Le bilan du séisme du 14 août en Haïti s’alourdit

Port-au-Prince, dimanche 15 Août 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le bilan du séisme qui a ravagé Haïti le 14 août s'est alourdi avec l'annonce par les...

Éloge funèbre de l’ex Première Dame de la République, à l’occasion des Funérailles Nationales de son Époux, SEM Jovenel MOÏSE, assassiné le 07 Juillet...

Cap-Haïtien vendredi 23 juillet 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Au nom de toute la famille Présidentielle, j’aimerais vous remercier du plus profond de mon...

Au Palais Municipal de Belladère, les Belladèrois s’apprêtent à rendre un dernier hommage à S.E.M Jovenel Moïse.

Belladère, Jeudi 22 Juillet 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Il faut faire remarquer, la reconnaissance des Belladèrois à l'égard du feu président Jovenel Moïse n'est...

More Articles Like This

- Advertisement -