Tuesday, September 22, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

31,530,342
Confirmés
Updated on September 22, 2020 9:45 am
22,926,520
Rétablis
Updated on September 22, 2020 9:45 am
970,238
Morts
Updated on September 22, 2020 9:45 am

L’ONU met en garde contre un risque de rebond des maladies de type épidémique en Haïti

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

La pandémie COVID-19 perturbe le système de santé en Haïti, où il y a une augmentation potentielle du nombre de personnes à risque de contracter d’autres maladies évitables de nature épidémique en raison de l’incidence du coronavirus.

C’est ce que révèle un rapport publié ce mercredi par le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) en Haïti. «Une résurgence de maladies évitables par la vaccination (telles que la diphtérie, la rougeole et la polio) ajouterait un fardeau supplémentaire à un système de santé déjà sous la pression du COVID-19», indique le document.

Cela “entraînerait inévitablement une augmentation de la morbidité et de la mortalité, notamment chez les enfants et autres groupes vulnérables”, ajoute l’étude préparée par l’organisation. Entre janvier et mai 2020, le nombre d’enfants ayant reçu la troisième dose du vaccin pentavalent, qui protège contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, a été réduit de 16% par rapport à la même période en 2019. la polio et les infections causées par la bactérie Haemophilus Influenzae de type b.

En 2020, il y a également eu des réductions significatives du nombre d’enfants ayant reçu le vaccin antipoliomyélitique inactivé (14% de moins) et la première dose du vaccin contre la rougeole et la rubéole (8% de moins). «Ces statistiques sont préoccupantes car elles suggèrent une augmentation possible du nombre de personnes à risque de contracter des maladies sujettes à des épidémies», indique le rapport, préparé en collaboration avec l’OPS / OMS et d’autres agences des Nations Unies et entités associées.

Par ailleurs, au cours du deuxième trimestre 2020, le nombre d’enfants admis dans les centres de prise en charge de la malnutrition a diminué dans tout le pays, avec 9 536 mineurs au premier trimestre contre 6 460 pris en charge au deuxième. “Bien que des efforts importants soient déployés pour répondre au COVID-19, la crise continue d’exacerber les problèmes de santé actuels”, indique le rapport. Haïti était déjà confronté à une situation sanitaire précaire, avec une pénurie de professionnels de la santé, des problèmes de disponibilité des médicaments, des fournitures, des dispositifs médicaux et des équipements de protection individuelle nécessaires à la survie.

Bien que le gouvernement ait indiqué que l’équipement de protection du personnel était suffisant et qu’il avait été distribué dans les différents départements, certains des centres de santé visités par les techniciens d’OCHA ne les avaient pas encore reçus. «Le secteur de la santé rapporte que ces facteurs ont créé une réduction temporaire de la disponibilité des services offerts par les centres de santé, y compris les soins de santé reproductive et la vaccination systématique», indique le document.

Des efforts de sensibilisation coordonnés sont en cours car le niveau de compréhension et de sensibilisation du public au COVID-19 est insuffisant et constitue un sérieux obstacle à la prévention.

En ce sens, le texte indique que “ la désinformation sur le virus circule, même à travers les réseaux sociaux, et il y a un certain niveau de méfiance à l’égard du système de santé publique et du gouvernement ”, alors que la population porte rarement des masques et les mesures de distanciation sociale ne sont souvent pas respectées ou difficiles à suivre dans de nombreux ménages.

La stigmatisation est répandue, en particulier dans les zones rurales, au point que le port de masques ou l’observation de la quarantaine peut entraîner des menaces ou des violences. D’un autre côté, de nombreuses personnes infectées rejettent les soins à domicile qui leur sont offerts par peur de la stigmatisation ou de la méfiance, et les agents de santé sont confrontés à la réticence et parfois à l’hostilité de la communauté.

La pandémie COVID-19 a également eu un impact socio-économique, en particulier dans les zones rurales du pays. La maladie a déjà fait 206 morts depuis que le premier cas a été enregistré en Haïti, le 19 mars 2020, il y a un total de 8 258 cas confirmés tandis que 5 870 personnes se sont rétablies.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Dossier sécurité : Joseph Jouthe se montre complaisant envers les Fantômes 509

  Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Précisant d’emblée qu’il...

LA REINE ELIZABETH II PERD SON TRÔNE À LA BARBADE

Le micro-Etat des Caraïbes va s'affranchir de sa sujétion à la Couronne britannique et devenir une république d'ici fin novembre 2021.La Barbade,...

Nouvel ambassadeur haïtien accrédité auprès de la CARICOM

Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Le Secrétaire général de la CARICOM, l’Ambassadeur Irwin LaRocque, a exprimé son désir de voir Haïti accroître...

Des policiers du groupe » Fantôme 509″ ont saccagé la capitale

Port-au-Prince, mercredi 16 Septembre 2020. (WWW.ZONE509.COM)-Une vingtaine de véhicules de service de l’État ont été incendiés, à Port-au-Prince, le samedi, 12 septembre,...

Haïti: une manifestation de policiers paralyse la capitale

Plusieurs centaines de policiers et de sympathisants ont défilé, majoritairement cagoulés et en armes, dans Port-au-Prince lundi 14 septembre pour exprimer leur...

More Articles Like This

- Advertisement -