Saturday, August 8, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

19,782,234
Confirmés
Updated on August 8, 2020 7:14 pm
12,498,019
Rétablis
Updated on August 8, 2020 7:14 pm
728,465
Morts
Updated on August 8, 2020 7:14 pm

Nouveaux soupçons de corruption sur l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

Les prophéties confiées à Duvalier au moment de son départ en 1986 par les 7 hougans:

Les prophéties confiées à Duvalier le 16 Janvier 1986 au Palais National n’ont jamais été divulguées. Aujourd’hui il importe de...

RÉDACTION INTERNATIONALE le 🔟 Mars 2019. (WWW.ZONE509.COM) – Selon le Sunday Times, le Qatar aurait proposé 400 millions de dollars à la FIFA en 2010, peu avant l’attribution de la Coupe du monde 2022, dont 100 millions qui devaient être versés seulement si l’émirat remportait le vote.

À moins de quatre ans de la Coupe du monde au Qatar, de nouveaux soupçons de corruption sur l’attribution de la compétition font surface. Le Sunday Times affirme dans son édition de ce dimanche détenir des preuves de versements de 880 M$ (783 M€) au total de la part de l’émirat gazier à la FIFA afin de décrocher l’organisation du Mondial 2022.

Un contrat datant de 2010 retient particulièrement l’attention. Selon l’hebdomadaire britannique, la chaîne de télévision Al-Jazeera, propriété de l’État qatarien, aurait offert dans le plus grand secret 400 M$ à la FIFA à vingt et un jours du vote pour l’attribution de la Coupe du monde 2022, dont 100 M$ de « bonus » qui devaient être versés seulement si le Qatar remportait l’organisation de la compétition.
Cette « prime » correspondrait à un engagement sur les frais de production télévisée. Ces frais sont normalement assumés à 100 % par la Fédération internationale, mais les dirigeants qatariens se sont engagés à prendre en charge ces 100 M$ sur les 180 M$ du coût total dans le cas où ils obtiendraient l’organisation du Mondial. Les Qatariens ont imaginé ce « deal » qui les rendait forcément plus attractifs. Pour la FIFA, il s’agissait d’un « plus », parmi d’autres, pour faire pencher la balance du côté du Qatar. Le Sunday Times affirme que le président de Fédération internationale, Sepp Blatter, et son secrétaire général, le Français Jérôme Valcke, ont signé le contrat une semaine après le vote en faveur de l’émirat.
Un deuxième contrat de 480 M$ ?Si son existence est avérée, un tel contrat serait en contradiction avec les règles anti-corruption de la FIFA. Celles-ci interdisent que des entités liées à une candidature formulent des offres financières à la Fédération internationale en rapport avec le processus d’attribution. Au moment du supposé contrat, Al-Jazeera appartenait à l’émir du Qatar, le cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani (remplacé en 2013 à la tête du pays par son fils Tamim bin Hamad Al-Thani), qui était aussi une figure centrale de la candidature qatarienne. C’est l’émir lui-même qui a brandi, tout sourire, le trophée de la Coupe du monde à Zürich le 2 décembre 2010 après la désignation du Qatar comme pays hôte.
Le Sunday Times affirme avoir consulté un autre contrat de droits télévisés par lequel le Qatar aurait payé 480 M$ supplémentaires à la FIFA trois ans plus tard, peu après la clôture de l’enquête interne de la Fédération internationale pour répondre aux accusations de corruption. Selon l’hebdomadaire, cette deuxième transaction fait actuellement l’objet d’une enquête de la justice suisse.
Coup de chaud sur le Qatar avant le Mondial 2022
La victoire de la candidature qatarienne en 2010 avait rapidement suscité des soupçons de corruption. En novembre 2014, le président de la chambre de jugement de la commission d’éthique de la FIFA, Hans-Joachim Eckert, avait rendu ses conclusions à partir du rapport d’enquête réalisé par l’ex-procureur américain Michael Garcia sur l’attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Il avait estimé que si des éléments douteux avaient accompagné le processus, ils étaient « de portée très limitée ».
Au point de conclure qu’il n’y avait pas lieu « de se pencher à nouveau sur le processus d’attribution » et « encore moins de le rouvrir ». « La décision du président de la chambre de jugement contient plusieurs présentations incomplètes et erronées des faits et conclusions détaillés dans le rapport », avait riposté Michael Garcia avant de démissionner en décembre 2014.
Par l’intermédiaire d’un porte-parole, la FIFA déclare à L’Équipe avoir déjà « largement commenté » les allégations liées à l’attribution de la Coupe du monde 2022. Elle rappelle avoir publié le rapport Garcia dans son intégralité en juin 2017 et qu’elle a déposé une plainte qui est « toujours en cours » auprès de la justice suisse. Contactés, Jérôme Valcke et Sepp Blatter n’ont pas souhaité faire de commentaires.
G. F. et E. M.

L’équipe

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Nassau-Bahamas: 21 migrants haïtiens rapatriés

21 migrants haïtiens, dont quatre mineurs, ont été rapatriés à Port-au-Price, Haïti ce matin depuis l'aéroport international d'Inagua. Le département...

Une rencontre d’apprentissage avec ISOC Haïti Par Livens Saint-Vil

Depuis 2007, j’ai commencé à travailler comme opérateur dans plusieurs radios de ma ville natale (Ouanaminthe, département du Nord ‘Est, Haïti). De...

Olivier Martelly proteste contre les déclarations dites diffamatoires de Max Attys

Le sieur Michel-Olivier Martelly proteste de la manière la plus véhémente et la plus catégorique contre les déclarations mensongères, calomnieuses et diffamatoires de l’actuel...

Daly Valet : Les lois haïtiennes !

Depuis bientôt une semaine, je suis en pleine immersion dans ce domaine du droit appelé  »Légistique ». La légistique est l’ensemble des méthodes et conventions de...

Garcia Delva et Jovenel Moïse dos à dos

Le régime en place continue d’enregistrer des défections en son sein. Contre toute attente, le sénateur Garcia Delva affirme avoir tourné le dos à...

More Articles Like This

- Advertisement -