Wednesday, May 5, 2021

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

155,660,141
Confirmés
Updated on May 5, 2021 4:07 pm
133,800,029
Rétablis
Updated on May 5, 2021 4:07 pm
3,250,382
Morts
Updated on May 5, 2021 4:07 pm

RD: Démantelement d’une usine clandestine destinée à la fabrication de d’alcool frelaté. Un haitien interpellé

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...

Republique dominicaine, Samedi 18 Mars 2020.(WWW.ZONE509.COM0La Direction centrale de la police nationale de Cibao continue de démanteler les usines et les magasins clandestins de mousse frelatée, principalement celle connue sous le nom de clerc d’origine haïtienne, qui est vendue à bas prix dans les épiceries et les épiceries de ce pays.

La police a déclaré avoir démantelé un entrepôt opérant dans le secteur du Retiro à Santiago, où ils ont arrêté un homme qu’ils ont traduit en justice.

Pendant ce temps, des sources du Corps spécialisé de la sécurité des frontières (Cesfront) et de l’Armée de la République dominicaine, dans la province de Dajabón, ont informé ZONE509.COM qu’ils arrêtaient fréquemment des personnes et saisissaient des centaines de bouteilles de la boisson alcoolisée clairin, qui est traitée dans les cours haïtiennes, sans surveillance de qualité établie.

Dans la municipalité de Constanza, dans la province de La Vega, au moins sept personnes sont mortes en moins de trois jours de la consommation de boissons alcoolisées frelatées, ont déclaré les autorités de la santé publique.

“C’est un engagement de notre police nationale d’empêcher la vie des citoyens d’être mise en danger, à la suite d’un acte illégal qui menace directement la santé”, indique un rapport de l’agence des forces de l’ordre du Cibao central envoyé à la redaction du journal.

Le porte-parole de la police du centre de Cibao, le colonel Juan Guzmán Badía, a déclaré que des agents de cette institution et des représentants du ministère public avaient démantelé une usine de boissons frelatées qui opérait clandestinement dans une résidence du secteur El Retiro de cette ville.

Il a signalé que des dizaines de gallons remplis d’alcool éthylique et des boîtes contenant des bouteilles pleines de faux rhum préparé pour la commercialisation avaient été saisies.

Il a également déclaré que Zudeiky Rafael Abreu Estévez, alias Sandi Abreu, 49 ans, résident de la rue N ° 8 de ce secteur, avait été arrêté lors de l’intervention.

Il est enregistré qu’après une perquisition dans la résidence d’Estévez, garantie par ordonnance du tribunal 1720-2020, les autorités de police ont confisqué 56 boîtes contenant 72 unités de bouteilles remplies de rhum frelaté.

Le cas de Constance
Le correspondant de Constanza, Adolfo Paniagua Contreras, rapporte qu’en trois jours environ sept personnes sont mortes dans cette ville, prétendument intoxiquées par la consommation d’alcool frelaté.

Cinq des personnes décédées hier correspondent au district municipal de Tireo et les deux autres décédées hier vivaient à Constanza.

 
Le ministre de la Santé, Rafael Sánchez Cárdenas, a rapporté que 42 personnes sont décédées et sept autres restent à l’hôpital après avoir consommé de l’alcool frelaté depuis la semaine dernière. Le responsable a déclaré à l’agence EFE que les résultats de laboratoire indiquent que 50% des victimes ne consommaient pas d’éthanol mais un autre composant chimique avec un taux de mortalité élevé.

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Terrible accident de la circulation à Arcahaie : 21 morts et une trentaine de blessés

Arcahaie , le 28 avril 2021.(WWW.ZONE509.COM)--* Deux véhicules de transport en commun sont entrés en collision à...

L’exécutif promet un référendum constitutionnel inclusif selon Patrick Chrispin

Cap-Haïtien, vendredi 23 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Le conseiller politique du président de la République d'Haïti, M Jean Willio Patrick Chrispin rassure tous les...

Haïti : trois des sept religieux catholiques enlevés ont été libérés

Sept religieux catholiques ont été kidnappés le 11 avril, près de Port-au-Prince. Les deux Français qui appartenaient au groupe ne font pas...

A Haïti, la « descente aux enfers » de la population face à la violence

Port-au-Prince, mercredi 21 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-L’Eglise refuse de payer la rançon des sept ecclésiastiques, dont deux Français, enlevés par un gang, et...

La Police évite l’affrontement à Martissant

Port-au-Prince, mercredi 21 Avril 2021. (WWW.ZONE509.COM)-Les autorités policières haitiennes ont pris le soin d’éviter tout affrontement avec les gangs de...

More Articles Like This

- Advertisement -