Tuesday, November 24, 2020

Kowona viris pa yon jwèt, pèp Ayisyen fè anpil atansyon, koute otorite yo. Mete kach ne, lave men nou, proteje tèt nou, fanmi nou ak zanmi nou.

Prekosyon pa kapon

COVID-19 Global Statistics

59,817,358
Confirmés
Updated on November 24, 2020 12:41 pm
40,877,902
Rétablis
Updated on November 24, 2020 12:41 pm
1,408,324
Morts
Updated on November 24, 2020 12:41 pm

Violées, veuves, sans abri: les femmes des bidonvilles d’Haïti abandonnées aux gangs

Must Read

Biographie de Blondedy Ferdinand

Blondedy Ferdinand n’avait que 16 ans en 2003 lorsqu’elle a eu du succès dans son premier rôle important à...

Le New York Times a tout dit sur Martelly, la corruption, la drogue, les crimes, Evinx Daniel, Laurent Lamothe, Kiko, Saint Remy, Calixte Valentin...

Dans un article à la Tout Haïti que les medias traditionnels en Haïti n’oseraient pas publier, le plus important...

Les ancêtres de TRUMP en Haïti … une histoire peu connue!!!

Le nom de l'arrière-grand-père de Donald Trump était Johannes Drumpft, né en Allemagne le 26 Mars 1789. Les Allemands...

URGENT : « Troisième guerre mondiale » : l’Iran a fait décoller des avions de chasse F-14

RÉDACTION INTERNATIONALE. (WWW.ZONE509.COM)-La perspective d’une troisième guerre mondiale se précise de plus en plus dans le moyen...

HAITI, Code postal par départements et communes

Département de l’Artibonite HT4110 :Gonaives HT4111 : Petite Rivière de l’Artibonite HT4120 : Ennery HT4130 : L’Estère HT4210 : Gros Morne HT4220 : Terre Neuve HT4230...
Mr509http://509zone.com
For everything Haitian: Music, Videos, Lyrics for all Haitian songs, Sports, Cuisine, Culture, Tourist, History, Events and more. Haiti 509

Port-au-Prince (AFP) – Au moment des premiers coups de feu, les femmes du bidonville de La Saline ont saisi leurs enfants et se sont sauvées à l’abri.

Les fusillades sont courantes ici, mais cette fois-ci, il n’y avait pas moyen de contourner le conflit qui opposait cinq gangs rivaux au cœur de la capitale haïtienne.

La guerre du territoire qui a éclaté en novembre dernier a duré 14 heures et s’est terminée par plus de deux douzaines de morts, des femmes et des filles victimes de viols collectifs et de nombreuses habitations rasées.

Il ne reste plus grand-chose de la maison de la charmante Saint-Pierre, à part quelques dalles de béton et deux plaques de métal rouillé qui protègent mal du soleil brûlant alors qu’elle raconte le cauchemar commencé il y a huit mois.

“Quand la fusillade a commencé, mon mari est resté sur place”, a déclaré le jeune homme de 32 ans. “Nous avons juste des murs en tôle. La balle est passée à travers et l’a tué.”

Environ 5 000 personnes vivent à La Saline, qui a longtemps été en proie à une guerre de territoires entre gangs luttant pour le contrôle de l’un des plus grands marchés de Port-au-Prince.

Selon un rapport des Nations Unies sur les violences de novembre, au moins 26 personnes ont été tuées et 12 personnes portées disparues. Des groupes de défense des droits de l’homme haïtiens estiment à 71 le nombre de morts.

L’horreur des habitants du bidonville a été exacerbée lorsque les gangs ont décidé de donner suite à la fusillade en mettant le feu à leurs maigres demeures.

“Ils ont occupé notre quartier pendant trois jours. Je ne sais pas pourquoi et je ne sais pas pourquoi ils ont décidé de tout brûler”, a déclaré Valioa Jean-Charles, 42 ans.

“Nous avons appelé les pompiers, mais quand ils sont arrivés, les gangs ont ouvert le feu sur eux. Toutes nos maisons ont été incendiées”, a-t-elle déclaré.

Son mari mort, sa boutique minuscule une ruine fumante, la charmante Saint-Pierre s’est retrouvée démunie.

“J’ai laissé mes trois enfants plus âgés avec ma sœur. Je ne peux pas vivre avec elle-même, elle a un mari et je suis plus âgée qu’elle”, a-t-elle déclaré en essayant d’expliquer son sort. Au lieu de cela, elle a passé les huit derniers mois à dormir dans un marché à proximité.

– Aucune aide pour les victimes de viol –

Parmi les survivants du massacre, il y a 11 filles et femmes qui ont été violées par un gang, certaines devant leurs propres jeunes enfants, ont déclaré des groupes de défense des droits de l’homme. Ils n’ont reçu aucun soutien médical ou psychologique.

La Saline et d’autres quartiers pauvres situés au cœur de la capitale sont régulièrement victimes de fusillades entre gangs. La police sous-financée ne fait rien, même si des rafales d’armes automatiques éclatent à moins d’un kilomètre du palais présidentiel.

Les habitants de ces régions pauvres doivent de plus en plus se débrouiller seuls, leurs compatriotes ignorant leur sort.

“Certaines personnes refusent simplement de considérer ces personnes, qui appartiennent à une classe sociale inférieure, comme des citoyens. Comme cette réalité ne les affecte pas directement, ils ne s’en préoccupent pas”, a déclaré Evelyne Trouillot, écrivaine et membre. du rassemblement pour un mouvement digne en Haïti.

Les habitants de La Saline s’opposent aux stéréotypes de beaucoup de gens qui sont mieux nantis et affiliés à des gangs violents.

“Je n’ai rien à voir avec ces gangs, ni moi ni mon fils”, a déclaré Josette Magloire, qui a perdu son fils âgé de 24 ans dans le massacre. “Quand je pense à ce que j’ai perdu, je me sens tellement mal.”

“Ils ont détruit ma vie”, a-t-elle déclaré.

Source: AFP

Articles a la une...

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Une jeunesse marginalisée Par Livens SAINT-VIL

La révolution informatique et l’accès facile aux multimédias ont transformé le quotidien des jeunes. Parallèlement, on peut...

Officiel : Christiano Ronaldo positif à la COVID-19

Quelques jours après sa participation à la rencontre contre la France en Ligue des Nations, l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a été testé...

Libération du Docteur Yghor Myrtho Figaro, kidnappé à Carrefour en début de semaine

Le Docteur Yghor Myrtho Figaro, enlevé lundi dernier, a été libéré par les ravisseurs dans la nuit du jeudi.Docteur Yghor Myrtho Figaro...

CORONAVIRUS : 34 membres du personnel de la Maison Blanche infectés

L'épidémie de coronavirus a infecté "34 membres du personnel de la Maison Blanche et autres contacts" ces derniers jours, selon une note...

Selon le Président Dominicain, Haïti représente un grand problème pour la République dominicaine et pour la région en général.

Abinader: "La RD ne peut pas être la solution à la crise en Haïti" Le Président de la République,...

More Articles Like This

- Advertisement -